The Wall

Quitte à aller droit dans le mur, autant s’y préparer en beauté.

Mon duo préféré que vous connaissez toutes et tous, à présent, assez bien, propose ce Cover qui charme mes oreilles.

J’ose le partager avec vous toutes et tous !

Laissez-vous embarquer droit dans notre mur !

The Wall !

© par Bernard TRITZ

Minute de Nostalgie !

Nostalgie,

Par Bernard TRITZ , Publié le vendredi 20 novembre 2020 à 11h50.

Je n’ai pu résister à copier le lien sur YouTube, j’ai automatiquement pensé à nos soirées de 1977 à 1980, entre-nous, au Club géré par Bob M. de la Sté SOLETANCHE, club où j’ai été invité et bien reçu, par Bob et ses collègues, pendant des mois, sous les tropiques du Golfe de Guinée !

Il ne me reste que trois amies : Dany L., Cathy F. et Agnès M.

Je n’ai pas de nouvelles de Bob depuis quelques années. Je m’engage à appeler Dany !

J’aurai une pensée fraternelle aux familles de toutes celles et ceux qui nous ont quitté. Hélas le liste est très longue.

J’ai oublié Patrick C., je vais tenter de le joindre au téléphone.

C’étaient les minutes nostalgiques !

© Par Bernard TRITZ

Beat it !

Michael Jackson

Cover :

Beat It

Michael Jackson

They told him, « Don’t you ever come around here »
« Don’t wanna see your face, you better disappear »
The fire’s in their eyes and their words are really clear
So beat it, just beat it

You better run, you better do what you can
Don’t wanna see no blood, don’t be a macho man
You wanna be tough, better do what you can
So beat it, but you wanna be bad

Just beat it (beat it), beat it (beat it)
No one wants to be defeated
Showin’ how funky and strong is your fight
It doesn’t matter who’s wrong or right
Just beat it (beat it)
Just beat it (beat it)
Just beat it (beat it)
Just beat it (beat it, uh)

They’re out to get you, better leave while you can
Don’t wanna be a boy, you wanna be a man
You wanna stay alive, better do what you can
So beat it, just beat it

You have to show them that you’re really not scared
You’re playin’ with your life, this ain’t no truth or dare
They’ll kick you, then they’ll beat you
Then they’ll tell you it’s fair
So beat it, but you wanna be bad

Just beat it (beat it), beat it (beat it)
No one wants to be defeated
Showin’ how funky and strong is your fight
It doesn’t matter who’s wrong or right

Just beat it (beat it), beat it (beat it)
No one wants to be defeated
Showin’ how funky and strong is your fight
It doesn’t matter who’s wrong or right
Just beat it (beat it, beat it, beat it)
Beat it (beat it, beat it)

Beat it (beat it, beat it)
Beat it (beat it, beat it)

Beat it (beat it, beat it)

Beat it (beat it), beat it (beat it)
No one wants to be defeated
Showin’ how funky and strong is your fight
It doesn’t matter who’s wrong or right (who’s right)

Just beat it (beat it), beat it (beat it)
No one wants to be defeated (no one)
Showin’ how funky and strong is your fight
It doesn’t matter who’s wrong or right

Just beat it (beat it), beat it (beat it)
No one wants to be defeated (oh, no)
Showin’ how funky and strong is your fight
It doesn’t matter who’s wrong or right

Just beat it (beat it), beat it (beat it)
No one wants to be defeated
Showin’ how funky and strong is your fight
It doesn’t matter who’s wrong or right

Just beat it (beat it), beat it (beat it)
No one wants to be defeated

Auteurs-compositeurs : Michael Joe Jackson

Pour utilisation non commerciale uniquement.

Données de : Musixmatch

© Par Bernard TRITZ

Titanic

Ce dimanche, on vous propose une vidéo trouvée sur YouTube, pour se détendre, fredonner ou bien chanter à tue-tête !

My Heart Will Go On

Céline Dion

Every night in my dreams
I see you, I feel you
That is how I know you go on

Far across the distance
And spaces between us
You have come to show you go on

Near, far, wherever you are
I believe that the heart does go on
Once more, you open the door
And you’re here in my heart
And my heart will go on and on

Love can touch us one time
And last for a lifetime
And never let go ’til we’re gone

Love was when I loved you
One true time I’d hold to
In my life, we’ll always go on

Near, far, wherever you are
I believe that the heart does go on (why does the heart go on ?)
Once more, you open the door
And you’re here in my heart
And my heart will go on and on

You’re here, there’s nothing I fear
And I know that my heart will go on
We’ll stay forever this way
You are safe in my heart and
My heart will go on and on

Source : LyricFind

Paroliers : James Horner / Will Jennings

Paroles de My Heart Will Go On © Sony/ATV Music Publishing LLC, Universal Music Publishing Group

Bon moment en ce dimanche 8 novembre 2020 à toutes et tous !

© Par Bernard TRITZ

Jack et Rose

Arts, Musique relaxante !

Non, rassurez-vous ce n’est pas la cascade de Rognac !

Je vous propose cette vidéo pour se détendre en plein confinement, il faut savoir apaiser les tensions.

Pendant que nos cousins outre-Atlantique vivent une poursuite infernale, tel le dernier Mohican !

© Par Bernard TRITZ

Have You Ever Seen The Rain ?

Someone told me long ago
There’s a calm before the storm,
I know ; It’s been comin’ for some time.
When it’s over, so they say,
It’ll rain a sunny day,
I know ; Shinin’ down like water.
I want to know,
Have you ever seen the rain
I want to know,
Have you ever seen the rain
Comin’ down on a sunny day ?
Yesterday, and days before,
Sun is cold and rain is hard,
I know ; Been that way for all my time.
‘Til forever, on it goes
Through the circle, fast and slow,
I know ; It can’t stop,
I wonder.
I want to know,
I want to know,
Have you ever seen the rain
Comin’ down on a sunny day ?
Yeah !
I want to know,
Have you ever seen the rain
I want to know,
Have you ever seen the rain
Comin’ down on a sunny day ?

Approche en français :
Quelqu’un m’a dit il y a bien longtemps
Il y a le calme avant la tempête
Je sais ; il y a déjà un bout de temps que ça s’annonce
Quand c’est terminé, alors ils disent,
Il pleuvra un jour ensoleillé
Je sais ; Briller comme l’eau
Je veux savoir,
As-tu déjà vu la pluie
Je veux savoir
As-tu déjà vu la pluie
Tomber un jour ensoleillé?
Hier, et les jours avant
Le soleil est froid et la pluie est forte,
Je sais, j’ai toujours été comme ça,
Depuis toujours, et ça continue
A travers le cercle, vite et doucement,
Je sais ; ça ne peut s’arrêter
Je me demande.
Je veux savoir,
As-tu déjà vu la pluie
Je veux savoir
As-tu déjà vu la pluie
Tomber un jour ensoleillé?
Yeah !
Je veux savoir,
As-tu déjà vu la pluie
Je veux savoir
As-tu déjà vu la pluie
Tomber un jour ensoleillé?

© Par Bernard TRITZ

Cover de Mark Knopfler

Sultan of Swing – Cover

Mark Freuder Knopfler est un auteur, compositeur, guitariste, et chanteur écossais, né à Glasgow le 12 août 1949. Fondateur durant l’été 1977, avec son frère David, du groupe Dire Straits — ce nom vient de l’expression anglaise « to be in dire straits », qui signifie « être dans une situation désespérée, dans la dèche » —, il poursuit depuis 1996 une carrière solo.

Ce premier cover est étonnant, voire rafraichissant !

La suite aussi !

Toujours aussi rafraichissant !

Ce couple est en harmonie !

© par Bernard TRITZ

Nostalgie – Hommage à Brit Floyd de Liverpool.

Brit Floyd est un groupe hommage à Pink Floyd formé en 2011 à Liverpool, Royaume-Uni.

Bientôt 10 années. Pas une seule ride au tableau !

Leurs spectacles imitent et de recréé le son et le paysage sonore des spectacles live de Pink Floyd.

On pourrait penser que c’est mieux !

Je suis de ceux qui le croient.

Je vous propose, mettez un bon casque Hi-Fi sans fil, Bluetooth, fermez les yeux, vous allez vous y croire.

Waouh !

© Par Bernard TRITZ

Nantes – Ils ont joué pour reconstruire les orgues !

msn.com – ouest-france.fr – Nantes. Ils ont joué pour reconstruire les orgues !

Par ouest-france.fr – Dimanche 04 octobre 2020 à 19h10

© Marc Roger Les quatre organistes à l’église Saint-Clément, dimanche : de gauche à droite Michel Bourcier, Gaëlle Coulon, Martine Rochedreux et Marie-Thérèse Jehan.

L’église Saint-Clément, à Nantes, a abrité, ce dimanche 4 octobre 2020, un concert d’orgues, dont la recette sera versée à la Fondation du patrimoine.

Depuis le coup de tonnerre du 18 juillet et la destruction par les flammes du grand orgue de la cathédrale de Nantes, l’Association des amis de l’orgue se démène pour collecter des fonds, à son modeste niveau. « Il faudra environ cinq ans et 5 millions d’euros pour reconstruire ce chef-d’œuvre », estime Dominique Métaireau, son président.

L’association organisait un concert d’orgues, ce dimanche 4 octobre 2020, après-midi, à l’église Saint-Clément. Gaëlle Coulon, Martine Rochedreux, Marie-Thérèse Jehan et Michel Bourcier ont donné un récital fort apprécié du public.

Avant le concert, les spectateurs ont visionné un petit film réalisé par Julien Leloup pour France 2. Un film qui évoque les grandes cathédrales meurtries par des incendies, Reims, Rouen et Nantes notamment.

Un concours international : À Nantes l’hiver 1972, le gigantesque incendie de toiture avait épargné le grand orgue, fabriqué en 1619. Mais il n’a pas survécu au sinistre du 18 juillet dernier, « il s’est tu à jamais ».

Pour « redonner sa voix » à la cathédrale, la Fondation du patrimoine collecte les fonds. « Je crois qu’ils en sont à 120.000 € collectés, précise Dominique Métaireau. J’espère surtout que l’État, propriétaire de la cathédrale, tiendra la promesse de financement faite par le Premier ministre. »

Les travaux pourraient débuter en 2021. Pour le grand orgue en particulier, on s’achemine vers un concours international de facteurs d’orgues.

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/other/nantes-ils-ont-jou%C3%A9-pour-reconstruire-les-orgues/ar-BB19H8Lr?ocid=msedgntp#image=1

© Par Bernard TRITZ

Nostalgie : Gérard Lenorman – Chanson d’innocence

Incroyable ! Jamais entendue ni visionnée…

Je suis tombé dessus sans ne l’avoir jamais entendue. Incroyable ! Je ne peux pas faire autrement de partager…

En espérant que cela vous enchantera comme 3’22 » de bonheur…

© Par Bernard TRITZ

Pretty woman

Roy Orbison

Il n’est pas nécessaire de présenter cette musique de chanson qui illustra le film où Richard Gere promène Julia Roberts dans la fameuse Lotus… à Los Angeles.

En ce moment dans mon casque Hi Fi sans fil, connexion Bluetooth. Un régal !

© Par Bernard TRITZ