Si Facebook Instagram cessaient

20minutes.fr – High-tech – Et si Facebook et Instagram cessaient de fonctionner en Europe ? MENACE : L’obligation de stopper les transferts de données personnelles entre l’Union européenne et les Etats-Unis a été suspendue pour l’instant mais sera réexaminé en novembre par la justice irlandaise.

Par 20 Minutes avec agence – Publié le 22/09/20 à 17h37 — Mis à jour le 22/09/20 à 17h37

Une extension pour récupérer l’ancienne version de Facebook — Geeko

Après avoir obtenu une suspension temporaire d’une décision de justice lui demandant de stopper le flux de données personnelles des utilisateurs de l’Europe vers les Etats-Unis, Facebook va plus loin. Le réseau social explique ne pas pouvoir fonctionner après la fin du gel de la mesure. Si l’obligation est confirmée, Facebook évoque à demi-mot l’arrêt de ses activités en Europe.

Dans un document juridique obtenu par le Sunday Business Post et relayé par Reuters, la responsable de la protection des données de Facebook Irlande explique en effet que l’entreprise « a du mal à voir clairement comment, dans ces circonstances, elle pourrait continuer à fournir les services de Facebook et d’Instagram dans l’Union européenne ».

Enquête de l’Irish Data Protection Commission : L’interruption du transfert des informations personnelles avait été décrétée par l’Irish data protection commission, l’équivalent irlandais de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) française. L’autorité estimait que le mécanisme utilisé par le géant californien et les clauses contractuelles types liées « ne pouvaient pas être utilisés en pratique ».

Elle répondait à une crainte de l’Union européenne que les lois américaines en matière de protection de la vie privée ne bafouent les droits des citoyens européens en la matière. L’avis avait été contesté par Facebook, qui avait obtenu gain de cause sous la forme d’un report de son application et d’un réexamen en novembre prochain par la Haute cour irlandaise.

Dans une publication sur son blog le 9 septembre, Facebook avait reconnu être sous le coup d’une enquête de l’Irish data protection commission. L’entreprise faisait remarquer que « plus de 5.000 sociétés » s’appuyaient sur le même dispositif de transfert entre les deux continents, baptisé Privacy shield. « L’absence de transferts de données internationaux sûrs et légaux nuirait à l’économie et empêcherait le développement des entreprises du secteur des données dans l’UE », affirmait Facebook.

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/high-tech/facebook/2867899-20200922-si-facebook-instagram-cessaient-fonctionner-europe

© Par Bernard TRITZ

Présidentielle américaine : Pubs politiques, résultats, désinformation

20minutes.fr – High-tech – Présidentielle américaine : Pubs politiques, résultats, désinformation… Facebook dévoile des mesures pour protéger l’élection. MODÉRATION : Critiqué pour son laxisme, le réseau social a suspendu notamment les publicités politiques et empêchera un candidat de revendiquer l’élection avant les résultats officiels.

Par 20 Minutes avec AFP – Publié le 04/09/20 à 01h08 — Mis à jour le 04/09/20 à 01h08

Mark Zuckerberg a témoigné via vidéo devant le Congrès américain le 29 juillet 2020. — Mandel Ngan/AP/SIPA

Facebook fait un petit pas dans la bonne direction. Attaqué pour son laxisme face à la désinformation et la manipulation de contenus, le réseau social a annoncé jeudi qu’aucune nouvelle publicité politique ne pourrait être diffusée sur sa plateforme dans la semaine précédant l’élection présidentielle américaine du 3 novembre. Les annonceurs pourront toutefois continuer à diffuser les publicités partagées avant cette période, ces dernières étant ajoutées à la bibliothèque publicitaire de Facebook.

« Cette élection ne sera pas une élection habituelle. Nous avons tous la responsabilité de protéger notre démocratie », s’est justifié le patron du géant californien Mark Zuckerberg dans une publication sur sa page personnelle Facebook. « Cela consiste à aider les gens à s’inscrire sur les listes électorales et à voter, à lever la confusion sur le fonctionnement de cette élection et à prendre des mesures pour réduire les risques de violence et de troubles sociaux », a-t-il poursuivi. Parallèlement, Facebook a également signalé une publication de Donald Trump, jeudi, dans laquelle le président américain encourageait ses supporteurs à voter deux fois en Caroline du Nord

Vigilance sur les résultats officiels : À cet égard, Zuckerberg a dit s’inquiéter de possibles mouvements violents de contestation des résultats, ces derniers pouvant ne pas être connus avec certitude avant « des jours voire des semaines ». Pour cette raison, il a annoncé que si un candidat ou un parti essayait de revendiquer la victoire avant que tous les résultats soient connus, un lien apposé à leur publication redirigerait les lecteurs vers les résultats officiels.

Parmi les autres mesures, Facebook s’est engagé à retirer les publications assurant qu’aller voter entraînerait une contamination au coronavirus, à limiter le partage d’articles sur le chat Messenger pour éviter que des « Posts » de désinformation ne deviennent viraux et à lutter contre les tentatives de restriction du droit de vote via des publications mensongères.

Eviter une répétition de 2016 : Ce durcissement de politique intervient alors que la plateforme avait jusqu’à présent choisi de privilégier la liberté d’expression et d’autoriser les publicités politiques quand son rival Twitter les a interdites dès 2019. L’entreprise de Mark Zuckerberg a été particulièrement critiquée pour avoir laissé se propager des campagnes d’influence massives, principalement orchestrées depuis la Russie, lors de l’élection présidentielle de 2016.

Cette année, les réseaux sociaux se préparent à d’autres scénarios catastrophes où leurs plateformes seraient utilisées pour contester les résultats du vote. Donald Trump met ainsi régulièrement en doute la fiabilité du vote par correspondance, une méthode prisée aux États-Unis, et cruciale en période de pandémie.

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/high-tech/2853471-20200904-presidentielle-americaine-pubs-politiques-resultats-desinformation-facebook-devoile-mesures-proteger-election

© Bernard TRITZ

Présidentielle américaine : Twitter et Facebook épinglent Trump

20minutes.fr – Monde – Présidentielle américaine : Twitter et Facebook épinglent Trump, qui suggère à ses électeurs de voter deux fois. WEB : Le président américain, qui sème le doute sur la fiabilité du vote par correspondance, a tenté de clarifier qu’il ne suggérait rien d’illégal.

Par 20 Minutes avec AFP – Publié le 04/09/20 à 03h26 — Mis à jour le 04/09/20 à 03h26

Donald Trump, les bras croisés dans le bureau ovale de la Maison Blanche, le 27 août 2018. — Evan Vucci/AP/SIPA

Carton jaune pour Donald Trump. Le président américain, qui sème depuis plusieurs mois la confusion sur le vote par correspondance en vue de la présidentielle du 3 novembre, s’est fait épingler par Twitter et Facebook pour avoir suggéré à ses partisans de voter deux fois.

« Laissez-les envoyer leur vote (par correspondance) et laissez-les voter en personne », a-t-il lancé mercredi, interrogé sur le système en place en Caroline du Nord, l’un des Etats-clés de l’élection du 3 novembre. « Si leur système est aussi bon qu’ils le disent, alors ils ne pourront pas voter (deux fois) », a-t-il poursuivi, sur le registre volontiers provocateur qu’il affectionne.

Dans une longue série de tweets jeudi, il a tenté de rectifier un peu le tir, tout en continuant à entretenir la confusion. Il a assuré qu’il conseillait de ne voter qu’en personne qu’après avoir vérifié que son vote par correspondance n’avait pas été compté. Pas de quoi satisfaire Twitter et Facebook, qui ont épinglé les messages présidentiels, expliquant qu’il était illégal de voter deux fois.

Les démocrates indignés : Depuis plusieurs mois, le locataire de la Maison Blanche émet des doutes sur la validité du scrutin à venir. Il martèle – sans le moindre élément concret à l’appui – que le recours accru au vote par correspondance en raison de l’épidémie de Covid-19 pourrait entraîner des fraudes massives.

« Il est illégal de voter deux fois lors d’une élection », a rappelé Karen Brinson Bell, directrice du Bureau des élections de Caroline du Nord. L’ancien candidat démocrate à la présidentielle Bernie Sanders a vivement dénoncé les propos présidentiels.

« Pendant des années, Donald Trump a menti sur les  »fraudes électorales ». Aujourd’hui, il appelle les habitants de Caroline du Nord à commettre un délit en votant deux fois », s’est-il insurgé. « Ce président ne croit pas en la démocratie. C’est un autoritaire qui doit être vaincu », a-t-il ajouté.

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/monde/2853659-20200904-presidentielle-americaine-twitter-facebook-epinglent-trump-suggere-electeurs-voter-deux-fois

© Bernard TRITZ

Facebook : nouveau design en vue

20minutes.fr – High-tech – Facebook : Les utilisateurs vont être forcés de passer au nouveau design. FACEBOOK : La nouvelle version du réseau social sera officiellement adoptée au mois de septembre prochain.

Par Jennifer Mertens pour 20 Minutes – Publié le 21/08/20 à 15h41 — Mis à jour le 21/08/20 à 15h41

Facebook : les utilisateurs vont être forcés de passer au nouveau design — Geeko

En mai dernier, après plusieurs mois de tests, Facebook déployait la nouvelle version de son site Internet. Une nouvelle version qui arborait un tout nouveau design beaucoup plus épuré et aéré, ainsi que de nouvelles fonctionnalités.

Pour l’instant, les utilisateurs du réseau social ont le choix de conserver la vieille version de Facebook ou de passer à la nouvelle version. Mais Facebook a annoncé que le nouveau design deviendrait l’unique version de son site Web à partir du mois de septembre. Les utilisateurs n’auront pas le choix de l’adopter et de s’y habituer.

Ce n’est évidemment pas la première fois que le réseau social fait peau neuve, il a beaucoup évolué depuis sa création en 2006. Nul doute que les utilisateurs surmonteront cette épreuve et continueront de partager, commenter et liker des publications sur Facebook.

Plus de clarté : Cette nouvelle version se veut plus simple d’utilisation, notamment pour les administrateurs de pages, de groupes ou d’événements Facebook. Les colonnes sont plus grandes, de même que les polices d’écriture. Globalement, l’interface est plus épurée et aérée.

On notera également que ce nouveau design inspiré de la version mobile du réseau social intègre une nouvelle fonctionnalité qui devrait plaire à beaucoup d’internautes : un mode sombre. Il est en effet possible d’afficher Facebook dans des tons sombres, afin de protéger ses yeux la nuit ou tout simplement par choix.

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/high-tech/2843411-20200821-facebook-les-utilisateurs-vont-etre-forces-de-passer-au-nouveau-design

© Par Bernard TRITZ

FR3 Grand Est – Alsace – Arnaque Pompes À Chaleur

FR3 Grand Est – Alsace – Arnaque Pompes À Chaleur

Bravo à M. Konan Kouadio, aux deux groupes Facebook,

Anarque Pompe A Chaleur
Tous ensemble… pour la bonne cause !

à M. Éric Kleinhoffer  journaliste pour France 3 Alsace

Aux administrateurs et administratrices des 2 Groupes Facebook qui se sont mobilisés afin de faire entendre le mécontentement de plusieurs centaines de personnes (clients lésés ou spoliés, arnaqués) qui sont les victimes de sociétés peu scrupuleuses, de vendeurs sans scrupules qui font des promesses d’aides de l’État allant venir baisser l’endettement, pour obtenir la signature qui engage, le plus souvent un crédit à la consommation.

Sans compter les dysfonctionnements, dégâts et autres malfaçons, ne respectant pas les Normes de qualité et de sécurité attendues.

Ci-dessous le lien permettant de voir l’enregistrement de l’émission traitant de ce dossier FR3 Grand Est – Alsace – Arnaque Pompe À Chaleur.

Lien YouTube : https://youtu.be/jeq-thbyz6o

Merci à Letty Lilou Zoé Paul pour ce lien YouTube.

Lire la Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/emissions/jt-1920-alsace?fbclid=IwAR2U5tiD6O23kFw2CuSqgsxXohRGeCmRghBj26V9F_LUOYYUtxJnQ6jysAM

PAC – Pompe À Chaleur – Deux groupes Facebook vont fusionner

PAC – Pompe À Chaleur – Deux groupes Facebook vont fusionner. Afin de décupler leurs forces dans une action commune ; tout entreprendre pour se faire entendre ; puis confier un dossier représentant des centaines de dossiers à défendre devant la Justice en France, pour commencer.

Capture écran Facebook

On pourrait parler des dérives des Aides de l’État et autres qui entraîne un mécontentement phénoménal du fait d’une énorme Tromperie, dans ce détournement dont un grand nombre de clients sont devenus des victimes de sociétés peu scrupuleuses… Un vaste sujet à débattre !

Pourquoi une énorme Tromperie ? Parce que à échanger et partager avec des victimes, j’ai entendu le même « Story board » au mot près. Il y a là donc Intelligence dans le but de nuire aux clients finaux.

Le plus simple serait que le client n’ait à payer que le solde à payer au moment de la vente, et que le vendeur qui a vendu se débrouille pour toucher les primes qu’il a annoncé pour faire la vente. Ce, depuis au moins 2018.

Il faudra qu’une Commission d’enquête de l’Assemblée Nationale et du Sénat soit constituée afin de légiférer contre ces dérives inacceptables.

Dont en particulier les dysfonctionnements des P.A.C. et autres sujets qui font froncer les sourcils… Là aussi des dérives sont inacceptables !

Sources Facebook :

Voir la 1ère Source : https://www.facebook.com/groups/1982476278553744/

Voir la 2nd Source : https://www.facebook.com/groups/326261331587637/

Enfin : prochainement dans 2 prochains articles je parlerai des 2 leaders qui ont lancé les Groupes, ci-dessus, sur Facebook.

Merci aux Administrateurs de ces 2 groupes Facebook pour avoir ce Courage de faire face et de dire : STOP !

NOTA : Il nous faudra examiner les liens entre les fournisseurs de PAC aux sociétés vendeuses sans scrupules, ni crainte ni vergogne, ni retenue !

Arnaque Pompe À Chaleur

Un nouveau Groupe Facebook

Par M. Konan Kouadio – Administrateur

Ce Groupe fort intéressant a attiré mon attention.

Monsieur Konan Kouadio a eu bien raison de le créer. Il (le groupe) se développe très vite. Pourquoi ?

Parce que des entreprises peu scrupuleuses ont bien l’intention de s’enrichir en trompant les clients en leur faisant croire qu’ils allaient faire des affaires à bon compte…

Dans beaucoup de dossiers, l’escroquerie est patente.

Merci à Monsieur Konan Kouadio pour son esprit d’initiatives.

Lorsque Google, puis Facebook m’ont proposé de rejoindre le Groupe, j’ai tout de suite, signifié ma demande de participation. Demande qui a été acceptée.

J’ai proposé de donner un coup de main et de faire caisse de résonnance. Aidons tous ces membres à obtenir Justice, réparation, indemnisation.

Lire la Source : https://www.facebook.com/groups/1982476278553744/2036314146503290/?comment_id=2036339506500754&reply_comment_id=2036350103166361&notif_id=1595167499682318&notif_t=group_comment_mention

SARP Industries, filiale de Veolia

Rappel :

Le délai de rétractation

Dans quelles conditions se rétracter ? Quels sont les droits de l’acheteur ?

Vous avez effectué un achat et vous souhaitez vous rétracter car vous avez changé d’avis. Dans quelles conditions pouvez-vous effectuer votre rétraction ? Comment faire valoir vos droits ? Que dit la loi ?


L’essentiel.

➜   La loi : En principe, il n’y a pas de délai de rétractation. Cependant, à partir du moment où l’achat a été effectué hors établissement ou en ligne (achat sur Internet, par correspondance, par télé achat ou par téléphone avec un professionnel), le consommateur dispose d’un délai de rétractation de 14 jours à compter de la conclusion du contrat.

Depuis la Loi Hamon  du 17 Mars 2014, pour les contrats conclus à compter du 14 juin 2014, le délai pendant lequel il peut exercer son droit de rétractation est désormais fixé à 14 jours, au lieu de 7 jours.

Le droit de rétractation applicable aux contrats conclus à distance et hors établissement sont régis par les articles L121-21 à L121-21-8 du code de la consommation. 

En cas de rétractation le professionnel devra rembourser le bien ou la prestation de service commandé (article L121-21-4 du code de la consommation)

➜   Délai pour agir : prescription droit commun 5 ans

➜   Procédure en cas de litige : Mise en Demeure à envoyer par lettre recommandée LRAR au vendeur. En l’absence de réponse satisfaisante du vendeur sous 8 jours, saisine du Juge de Proximité.

➜   Procédure Simplifiée par Internet : Litige.fr permet d’effectuer l’intégralité des démarches en ligne, depuis l’envoi d’une Mise en Cause gratuite jusqu’à la saisine du Tribunal compétent.

Voici une offre alléchante reçue ce matin : Elle est comme toutes les autres, cela y ressemble, presque point par point, regarder ci-dessous.

Tous les points clés sont rédigés, comme des hameçons, prêts à pêcher le client… L’entraîner au fond d’un gouffre financier, pour le plus grand nombre…

NOTA : Je soutiens ces Groupes Facebook, ses actions et associations dans le but d’obtenir Justice et réparation morales et financières