Amazon Luna : jeux vidéo à la demande

20minutes.fr – Amazon lance sa plateforme de jeux vidéo à la demande, baptisée Luna. SERVICES : Amazon espère rivaliser avec Google et Microsoft sur ce marché évalué à plusieurs milliards de dollars.

Par Manon Aublanc – Twitter – Publié le 24/09/20 à 20h46 — Mis à jour le 24/09/20 à 21h29

Amazon, illustration — Yichuan Cao/Sipa USA/SIPA

Un nouveau concurrent pour Google et Microsoft ? Amazon a annoncé, ce jeudi, le lancement de sa plateforme de jeux vidéo à la demande, Luna, qui permettra aux joueurs d’accéder directement à leurs titres préférés via le « cloud » (informatique à distance) sur l’appareil de leur choix.

Le patron d’Amazon, Jeff Bezos, espère rivaliser avec Google et Microsoft sur ce marché évalué à plusieurs milliards de dollars. Google a déjà lancé Stadia, sa propre plateforme de jeux vidéo dématérialisés en novembre, et Microsoft a récemment ajouté le service Cloud Gaming pour les abonnés de sa bibliothèque de jeux en ligne.

Un prix défiant toute concurrence : Deux abonnements ont été annoncés : un forfait Luna +, avec un prix de départ de 5,99 dollars par mois, donnant notamment accès à un nombre illimité d’heures de jeu et un vaste catalogue de titres ainsi qu’une chaîne Ubisoft, en partenariat avec l’éditeur français de jeux vidéo, dont le prix n’a pas encore été dévoilé. A titre de comparaison, l’abonnement Stadia Pro de Google coûte 9,99 dollars par mois et le Xbox Game Pass Ultimate, qui inclut la plateforme de jeux à distance de Microsoft, est facturé 14,99 dollars par mois.

Une manette Luna sera elle commercialisée pour 49,99 dollars. Elle sera directement compatible avec un PC, un Mac ou une Fire TV ainsi qu’avec des applications pour iPhone et iPad et, ultérieurement, pour Android. « Nous avons créé Luna pour qu’il soit facile de jouer à des jeux excellents sur les appareils que les clients possèdent déjà et qu’ils aiment », a déclaré dans un communiqué Marc Whitten, vice-président chez Amazon en charge des services et des produits de divertissement.

Twitch inclut dans la plateforme : « C’est le Jour Un pour Luna – nous sommes impatiens de travailler avec les joueurs, les streamers et des éditeurs comme Ubisoft et Remedy Entertainement pour bâtir une expérience de jeu formidable pour tout le monde », a ajouté Marc Whitten. L’accès en avant-première à la nouvelle plateforme d’Amazon n’est pour l’heure disponible que sur invitation pour les clients américains.

Luna sera opéré grâce à Amazon Web Services (AWS), le titanesque service de « cloud » du groupe de Seattle, leader sur ce marché. Le service intégrera par ailleurs Twitch, la populaire plateforme de streaming de parties de jeux vidéo d’Amazon.

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/arts-stars/culture/2869819-20200924-amazon-lance-plateforme-jeux-videos-demande

© Par Bernard TRITZ

La taxe GAFA : répercutée

20minutes.fr – High-tech – Apple, Google et Amazon augmentent leurs prix en réponse à la taxe GAFA. TAXE GAFA : La taxe GAFA va être répercutée sur les développeurs, annonceurs et vendeurs tiers qui traitent avec Apple, Google et Amazon.

Par Jennifer Mertens pour 20 Minutes – Publié le 06/09/20 à 12h05 — Mis à jour le 06/09/20 à 12h05

Apple, Google et Amazon augmentent leurs prix en réponse à la taxe GAFA — Geeko

Depuis plusieurs années, l’Europe cherche à faire payer plus d’impôts aux géants américains des technologies qui se remplissent gracieusement les poches auprès des citoyens européens. Malheureusement, sans refonte du système fiscal mondial, il y a peu de chance pour que cela aboutisse. C’est pourquoi plusieurs pays ont opté pour des taxes au niveau national destinées aux GAFA. Évidemment, cette solution ne plaît pas aux principaux intéressés qui ont trouvé la parade.

Apple, Google et Amazon ont en effet annoncé au cours des dernières semaines des changements de tarifs pour les entreprises clientes qui se trouveraient dans des pays où une taxe sur les services numériques a été mise en place. Cela concerne autant le Royaume-Uni que la France, la Turquie ou encore l’Italie, mais aussi des pays non européens. Les géants américains vont se dédouaner de ces taxes en les répercutant sur les prix appliqués à leurs clients.

Une augmentation de quelques pour cent : La firme à la pomme l’a annoncé sur son site destiné aux développeurs. En France, les développeurs clients de l’App Store accuseront une augmentation de 3 %, de même qu’en Italie. Au Royaume-Uni, elle sera de 2 % et de 7,5 % en Turquie. Ce pourcentage est à ajouter à la taxe sur la valeur ajoutée existante qui varie entre 18 et 22 % selon les pays.

Google va également augmenter de quelques pour cent les frais de toutes les publicités achetées sur Google Ads et YouTube dans les pays où la taxe sur les services numériques est appliquée, à compter du mois de novembre. Pour Amazon, l’augmentation des tarifs pour les vendeurs tiers a été appliquée depuis le 1er septembre au Royaume-Uni. En France, elle l’était déjà depuis octobre 2019.

Dans les faits, les GAFA changent régulièrement les tarifs appliqués pour leurs clients en fonction des évolutions des régimes fiscaux et de l’évaluation des devises – Apple a augmenté de 25 % les prix de l’App Store suite à la chute de la valeur de la livre après le vote du Brexit. Mais cette fois-ci, cela ressemble davantage à un message adressé aux différents pays où la taxe est appliquée.

Google et Amazon s’étaient déjà montrés favorables à l’élaboration d’une réforme fiscale internationale plutôt qu’à des taxes unilatérales. Cela permettrait d’avoir des règles plus cohérentes et valables dans l’ensemble des pays, mais avec la position des États-Unis et du Président américain sur le sujet, cela n’est pas près d’arriver.

Et pour les consommateurs ? : Apple a indiqué que les prix appliqués sur l’App Store ne changeront pas. Autrement dit, la firme de Cupertino se dédouane totalement de la taxe sur les GAFA en la répercutant sur les développeurs et éditeurs et laisse le choix à ces derniers d’augmenter à leur tour leurs prix pour faire face à la hausse des tarifs d’Apple.

Il y a donc des risques pour que les prix des apps et abonnements augmentent pour les utilisateurs de l’App Store dans les pays concernés par la taxe sur les services numériques. Les risques sont les mêmes pour ceux qui achètent sur Amazon.

Dans le cas de Google, cela concerne avant tout les publicités achetées sur sa plateforme. Difficile d’imaginer que le consommateur puisse être impacté.

Lire la suite : https://www.20minutes.fr/high-tech/2853071-20200903-apple-google-et-amazon-augmentent-leurs-prix-en-reponse-a-la-taxe-gafa

© Bernard TRITZ

Amazon : Drones de livraison…

20minutes.fr – High-tech – Amazon : Les drones de livraison équipés de caméras pour surveiller votre maison ? BIG BROTHER : Les drones, déjà en circulation pour des livraisons, pourraient lancer l’alerte en cas de détection d’un carreau cassé ou d’une intrusion.

Publié le 01/09/20 à 17h14 — Mis à jour le 01/09/20 à 17h14

Photo diffusée par Amazon le 1er décembre 2013 d’un drone qui pourrait être utilisé pour le transport de petits colis — Amazon

Amazon a déposé un brevet concernant un dispositif de surveillance de logement à l’aide de drones équipés de caméras. Le système utiliserait les drones déjà en circulation pour d’autres tâches, comme la livraison de colis, indique le site Protocol, relayé par Presse-Citron.

La technologie pour laquelle Amazon a déposé le brevet permet entre autres de repérer certaines situations spécifiques. Le système de vidéosurveillance peut par exemple lancer l’alerte en cas de détection d’une vitre cassée ou d’intrus qui ne sont pas censés se trouver sur place. Un tel programme supposerait cependant d’informer Amazon de l’emploi du temps des habitants d’un logement.

Les livraisons par drones vont bientôt commencer : La programmation des drones pour assurer la surveillance d’une propriété permettrait cependant de préserver la vie privée des occupants. Selon le brevet, le système peut être réglé pour ne couvrir que certaines zones d’une habitation. Mais le dispositif n’est encore qu’une expérimentation, et rien ne dit qu’Amazon proposera réellement un jour ce service.

Le projet d’utilisation de drones pour des livraisons est en revanche plus avancé, indique Bloomberg. L’entreprise de Jeff Bezos a annoncé lundi avoir franchi un cap important, en obtenant le feu vert officiel des autorités américaines pour faire fonctionner des drones commerciaux. Cette certification autorise Amazon à effectuer ses premières livraisons aux Etats-Unis dans le cadre d’un programme de test.

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/high-tech/2851435-20200901-amazon-drones-livraison-equipes-cameras-surveiller-maison

© Par Bernard TRITZ

AMAZON : Allo !

J’ai fais une bêtise de plus, commandé encore un article en Qté 2 sur AMAZON. AMAZON m’adresse un courriel, annonçant la livraison. Un autre email : Livré dans la Boîte à lettres, alors que le précédent annonçait au portail rappelant les gestes barrières.

Déjà là, c’est mal parti, un changement par email.

Finalement je vais voir, la Boîte à lettres est vide.

AMAZON me demande de valider, le fait que je sois satisfait ou non. Ma réponse fut NON, bien sûr !

Pas de réaction d’AMAZON. Habitude chronique pour AMAZON, un souci et tout se bloque, ils ne réagissent pas ou plus du tout.

Je renvoie une seconde réponse signalant mon insatisfaction.

Pas de réponse !

J’appelle, je ne sais pas où ni qui ?

Finalement, je reçois un appel : celle qui appelle est inaudible, un parlé difficilement audible. Je fais des recherche : Royaume Uni, plusieurs sites, 3 ou 4.

On me demande d’attendre Samedi, une livraison possible…

Samedi Rien, je suis obligé de relancer.

Finalement Elles rappellent plusieurs fois demandant de patienter jusqu’à mardi, soit un délai de 5 jours supplémentaires. Évoquant un remboursement possible…

Un seul mot : Lamentable !

Capture écran 1
Capture écran 2
Capture écran 3
Photo BAL vide
Capture écran 5
Capture écran 6

© Bernard TRITZ

AMAZON, festival de remises

msn.com – Ventes flash de rentrée chez Amazon : un festival de remises jusqu’à -70% !

Par BFM Shopping – lundi 24 août 2020 à 18h15

Vive la reprise ! Jusqu’au 7 septembre, bénéficiez de promotions exceptionnelles pendant les ventes flash de la rentrée chez Amazon. Cuisine, high-tech, hygiène, maison… Il y en aura pour tous les goûts. Découvrez une sélection d’articles à prix tout petits, pour rendre ce retour de vacances bien plus agréable…

© Amazon Ventes flash de la rentrée 2020

Les bouteilles en plastique ? Non merci ! Afin de réduire leurs déchets, de nombreux ménages ont déjà adopté une machine à eau pétillante pour non seulement gazéifier leur eau, mais également faire leurs propres sodas. Et pourquoi pas vous ? Le pack Sodastream avec concentrés de Pepsi est actuellement à 72,99 € au lieu de 109,99€. Pour une rentrée résolument écoresponsable…

« Alexa, quel est le prix des enceintes vocales Amazon ?” C’est simple, elles sont à moitié prix ! L’Echo Dot (3eme génération) est en effet proposée à seulement 34,99€. Et si vous souhaitez contrôler les lumières chez vous à l’aide de votre voix, le pack Echo Plus avec ampoule connectée est également disponible à -50%, à 74,99€ exactement ! Enfin, si vous préférez une enceinte sans fil portable, et sans assistance vocale, craquez pour l’Ultimate Ears Boom 2 Lite. Disponible au prix cassé de 59€ au lieu de 199€, ce bon plan est à ne manquer sous aucun prétexte !

Profitez des ventes flash de rentrée chez Amazon, et retrouvez ces articles en promotion :

– Clairefontaine : une sélection papeterie à partir de 2,69€

– Sodastream – Machine à eau pétillante – Pack Spécial PEPSI à 72,99€ au lieu de 109,99€

– Rowenta – Nettoyeur Vapeur à 99,99€ au lieu de 149,99€

– Ultimate Ears Boom 2 Lite Enceinte sans Fil Portable Bluetooth à 59 € au lieu de 199€

– Echo Dot (3ème génération) – Enceinte connectée avec horloge et Alexa à 34,99€ au lieu de 69,99€

– Echo Plus (2ème génération), Tissu anthracite + Ampoule connectée Philips Hue à 74,99€ au lieu de 149,99€

La rédaction de BFMTV n’a pas participé à la réalisation de ce contenu. BFMTV est susceptible de percevoir une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à un achat via les liens intégrés dans cet article.

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/technologie-et-sciences/ventes-flash-de-rentr%c3%a9e-chez-amazon-un-festival-de-remises-jusqu%c3%a0-70percent/ar-BB18jJiM

© Par Bernard TRITZ

Amazon – Alexa, piraté…

20minutes.fr – High-tech – Amazon : Des « gentils hackers » ont réussi à pirater Alexa. CYBERSÉCURITÉ : Les pirates ont immédiatement averti Amazon des opérations qu’ils avaient réussi à effectuer et l’entreprise a corrigé la faille de sécurité mise au jour.

Par 20Minutes avec agence – Publié le 13/08/20 à 17h31 — Mis à jour le 13/08/20 à 17h31

Alexa, l’enceinte d’Amazon connectée. Illustration. — Jessie Wardarski/AP/SIPA

Des spécialistes en cybersécurité de Check Point ont récemment réussi à pirater le système d’intelligence artificielle Alexa après y avoir détecté une faille de sécurité. Les chercheurs ont averti Amazon, qui a fait le nécessaire pour mettre fin à la vulnérabilité, rapporte Numerama.

Les experts de Check Point ont exploité les faiblesses de certains sites du domaine amazon.com. Ils pouvaient ensuite modifier la programmation depuis l’extérieur à l’aide d’instructions en HTML. Une fois les modifications effectuées, les chercheurs ont utilisé des campagnes de phishing pour pousser des utilisateurs à se rendre sur les pages concernées, volant par là même les identifiants des clients.

Des fonctionnalités d’Alexa détournées : Les « pirates » pouvaient donc ensuite avoir accès à ces comptes et à toutes les fonctionnalités proposées, les modifiant à l’envi. Les spécialistes ont par exemple mis en place un programme activant la caméra quand le client demande la météo. Des dizaines d’opérations similaires étaient possibles grâce à la faille.

Au passage, les « bons » hackers ont eu accès aux informations personnelles des clients d’Amazon et à leur historique d’utilisation d’Alexa. Il s’agit là de données que des pirates malintentionnés auraient pu revendre ou utiliser pour manipuler à distance les quelque 200 millions d’appareils et objets connectés fonctionnant avec l’assistant virtuel.

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/high-tech/2839371-20200813-amazon-gentils-hackers-reussi-pirater-alexa

© Par Bernard TRITZ

Amazon ne déroge pas à ses méthodes

Amazon ne déroge pas à ses méthodes (bis)

Fronton AMAZON

Lorsqu’un client final place un commentaire justifié à propos d’une commande effectuée et PAYÉE, la plupart du temps Amazon enlève le commentaire.

Dans ce dossier, AMAZON vend 4 enjoliveurs de roue neufs, commandé pour la voiture de d’une épouse.

Amazon signifie une date de livraison pour le 06 août 2020.

Les mauvais avec les mauvais : AMAZON, Fedex, TNT… À force de prendre des intermittents, le travail, le rendu est intermittent. Ils salissent tous leurs grands noms, celles et ceux qui ont travaillé rudement pour faire des entreprises du premier plan.

Quant au client final : il subit !

Pendant que les intermittents promènent les colis des clients.

Et la TAXE CARBONE ! Ils s’en fichent et contre-fichent.

Voir la Source : https://infostechfr.wordpress.com/2020/08/02/amazon-ne-deroge-pas-a-ses-methodes/

AMAZON fait promener les colis dans des avions, dans les airs, sur nos routes dans des fourgons…

La Taxe Carbone : Rien à faire !

© Par Bernard TRITZ

Amazon ne déroge pas à ses méthodes

Fronton AMAZON

Lorsqu’un client final place un commentaire justifié à propos d’une commande effectuée et PAYÉE, la plupart du temps Amazon enlève le commentaire.

Dans ce dossier, AMAZON vend 4 enjoliveurs de roue neufs que j’ai commandé pour la voiture de mon épouse.

Amazon me signifie une date de livraison pour le 06 août 2020.

Facture AMAZON

Or, FEDEX m’adresse un SMS m’avisant d’une livraison le jeudi 30 juillet 2020.

SMS de FEDEX

Impossible de joindre FEDEX !

Appels payants, que je n’accepte pas.

N’ayant pas de nouvelles pour donner suite à ce mensonge de FEDEX, je laisse un commentaire à destination du vendeur d’AMAZON.

Courriel d’AMAZON

Voici ce que je viens de recevoir d’AMAZON. Ce qui confirme AMAZON protège ses fournisseurs, pas le client final que je suis. Trouvant normal que FEDEX agisse comme tel.

Voici probablement la raison de la non-livraison comme promis par Fedex par SMS, en fait le colis aura été envoyé près de Roissy, pour redescendre vers Marignane…

FeDex n’a rien à faire de la Taxe Carbone !

ET LA TAXE CARBONE, alors !

Changement d’avis de Fedex, hou la menteuse !
Hou la menteuse !

De plus en plus glauque : Fedex a refilé la patate chaude à TNT Marignane, qui collecte les restes et en particulier les fautes de Fedex.

Comment ?

Ces grands transporteurs confient à des Intermittents des transports, des gens qui louent un fourgon à 20,00 € la demi journée et qui se chargent de livrer, les loupés ou ratés du jour.

Finalement ce jour une dame se présentant comme TNT Marignane vérifie l’adresse en téléphonant. Tout simplement. L’adresse depuis le Vendeur Italien aura été mal retranscrite dès le départ. Soit à reconnaître AMAZON, n’a rien vérifié, ni Fedex, l’ex transporteur…

Tous ces grands noms sont si petits dans le travail, incapables de recopier, de vérifier…

Alors quand ces enjoliveurs arriveront-ils ?

appel de TNT.Marignane … … …

Pas avant demain 11h00. Pour un transporteur 24 heures pour faire 6 km. Même à pied cela irait plus vite !

Il est 11h07, pas de colis !

Historique de la livraison Fedex…
Amazon un mensonge de plus !

Toujours dans l’attente d’une hypothétique livraison de TNT Marignane contractant de Fedex… au monde des intermittents…

13h00 pas de livraison, donc les promesses de TNT, ne valent que l’instant où elles sont proférées. Après…

J’ai passé 4 appels personne ne décroche…

À 12h55 j’ai eu plus de chance, soi-disant, une panne informatique n’a pas pu laisser partir les intermittents… Le dame a promis de rappeler.

Il est 13h46, pas d’appel !

Voici la preuve de la bourde d’Amazon de faire confiance à SON vendeur Italien, de son transporteur Fedex le mauvais. Toute cette clique de menteurs.

Planification de la livraison jeudi 30 juillet 2020

La Faute d’AMAZON est entière ! Mais elle n’a pas publié mon commentaire voulant préserver son fournisseur italien. Association d’adeptes de peu de qualité professionnelle !

Finalement, le dépôt TNT de l’aéroport de Marignane (à 6 km de la maison) a fini par livrer un colis. Il aura fallu 3 journées et au moins 8 appels téléphonique de ma part. Le bordereau de colisage indique 1 kg, 15x10x10 cm. Pour 4 enjoliveurs de roue de 13″. Vous verrez sur les 4 photos que c’est faux, et on s’étonne que des avions tombent. De plus pour ce paquet d’1 kilo, ils lui ont fait faire 1.800 km en avion pour rien. Ce n’est pas rien.

Le colis aura été ouvert fouillé plusieurs fois. Les photos le démontrent. Sur les 4 enjoliveur, il manquait 1 emballage plastic. Les dimensions du colis étaient trop grandes pour ces 4 articles.

Du travail bâclé, à la va vitre sans vérification.

Voici l’étiquette coupable, qui aura provoqué tous ces retards et manipulations, fouilles…

étiquette du colis cause de troubles
ruban adhésif TNT, pour obturer grossièrement le viol
idem
colis éventré
le colis violé

Bravo Amazon, on comprend pourquoi vous n’avez pas voulu publier mon commentaire, vous êtes donc complices ?

© Par Bernard TRITZ

Amazon : plus de 3.000 satellites

francetvinfo.fr – Sciences – Espace – Amazon obtient le feu vert au lancement de plus de 3 000 satellites en orbite pour fournir internet à haut débit. Ce projet de Jeff Bezos, patron du groupe et homme le plus riche au monde, doit permettre d’amener de la connectivité aux zones actuellement non couvertes.

Par franceinfo avec AFP – France Télévisions – Mis à jour le 31/07/2020 | 22:19- publié le 31/07/2020 | 22:19

Les entrepôts Amazon de Bretigny-sur-Orge (Essonne), le 13 mai 2020. (THOMAS SAMSON / AFP)

Une constellation. Amazon a obtenu l’approbation des autorités américaines pour déployer une constellation de 3 236 satellites en orbite basse, afin de fournir de l’internet à haut débit partout dans le monde. Le géant du commerce en ligne va investir 10 milliards de dollars dans ce projet baptisé Project Kuiper, a-t-il annoncé, jeudi 30 juillet, lors de la publication de très bons résultats trimestriels.

Le projet visera d’abord les zones blanches des Etats-Unis, puis dans le monde entier, et pourrait alimenter des réseaux sans-fils et 5G. Le projet ciblera en priorité les foyers, ainsi que les écoles, hôpitaux, entreprises et d’autres organisations, et pourra rétablir les télécommunications en cas de catastrophe naturelle. Plusieurs entreprises se sont déjà positionnés sur le créneau de l’internet depuis l’espace.

« Créer des emplois » et « combler le fossé » : « Nous avons entendu tellement d’histoires récemment sur les personnes qui ne peuvent pas travailler ou étudier parce qu’ils n’ont pas d’internet fiable à la maison », a déclaré Dave Limp, vice-président d’Amazon. « Kuiper va changer cette situation. Nos 10 milliards d’investissements vont créer des emplois et les infrastructures américaines vont nous aider à combler le fossé », a-t-il estimé.

Ces annonces interviennent alors que le mastodonte SpaceX du milliardaire américain Elon Musk a déjà déployé la constellation Starlink, qui compte quelque 300 satellites en orbite et ambitionne d’en lancer jusqu’à 42 000. En Europe, le gouvernement britannique, associé au conglomérat indien Bharti, a été choisi comme repreneur de l’opérateur de satellites en faillite Oneweb, qui porte un projet similaire.

Lire la Source : https://www.francetvinfo.fr/sciences/espace/amazon-obtient-le-feu-vert-au-lancement-de-plus-de-3-000-satellites-en-orbite-pour-fournir-internet-a-haut-debit_4062907.html

© Bernard TRITZ