Magie des images

Magie des images,

P1 – Coup de cœur

Celle qui font sourire, qui attendrissent. Durant ce confinement, cela apporte un peu de paix intérieure. Ça fait du bien !

Qu’en pensez-vous ?

Alors, un grand Merci à Tom Hall pour cette publication sur Twitter.

Cliquer sur le source ci-dessous et souriez avec émotion !

Lire la Source : https://twitter.com/TomHall/status/1328050647434817536?s=03

© par Bernard TRITZ

USA : Tik Tok c’est pour ce soir !

MSN.com – Le Point – Heure de vérité pour TikTok, son sort aux Etats-Unis scellé dimanche 27 septembre 2020.

Par Le Point avec AFP – Dimanche 27 septembre 2020 à 06h00

© Fournis par Le Point

L’avenir immédiat de TikTok aux Etats-Unis sera scellé dimanche, à l’issue d’une audience devant un juge, à qui il revient de confirmer ou de suspendre la disparition dans le pays de la populaire application dès dimanche soir comme l’a décidé le gouvernement de Donald Trump.

L’audience, décidée après un recours en urgence de Tiktok, est prévue à Washington vers 09H30 (13H30 GMT) heure locale devant le juge Carl Nichols.

Elle est surveillée de près par les milieux d’affaires et par Pékin pour qui l’appli et plus particulièrement sa technologie ? algorithme ? est un joyau.

Si le magistrat confirme la décision du président Donald Trump d’interdire TikTok aux Etats-Unis, la populaire application ne sera plus téléchargeable dans le pays à partir de dimanche à 23H59 (soit 03H59 GMT lundi). Les utilisateurs américains actuels pourraient alors continuer à utiliser l’appli, mais plus faire de mise à jour.

Mais le juge peut aussi accorder un répit à l’appli de vidéos musicales et humoristiques, fréquentée tous les mois par 100 millions d’Américains. Ce fut le cas il y a une semaine pour WeChat, un autre fleuron technologique fondé en Chine.

Il n’est pas exclu qu’un accord soit trouvé entre l’administration Trump et la maison-mère chinoise de TikTok, ByteDance.

TikTok avait sollicité cette semaine un recours en urgence auprès du tribunal fédéral de Washington, assurant que son interdiction ne serait pas conforme à la Constitution du pays.

La plateforme fait aussi valoir que bloquer les téléchargements lui causerait des dommages irréparables, alors qu’elle gagnait quelque 424.000 nouveaux utilisateurs américains chaque jour au début de l’été.

Début août, Donald Trump a signé un décret pour forcer le groupe chinois ByteDance à vendre la plateforme à une entreprise américaine, au nom de la menace pour la « sécurité nationale » – il accuse depuis longtemps TikTok d’espionnage sur ses utilisateurs au profit de Pékin, sans preuves.

Un dernier projet de vente, annoncé le weekend dernier, prévoit la création d’une nouvelle société, TikTok Global, impliquant Oracle en tant que partenaire technologique aux Etats-Unis et Walmart en tant que partenaire commercial.

Il y aurait aussi une prise de participation de 12,5 % d’Oracle et de 7,5 % de Walmart. Les Américains détiendraient quatre des cinq sièges au conseil d’administration.

Mais la finalisation de ce projet dépend du bon vouloir du président américain et du gouvernement chinois.

TikTok est en effet devenu le nouveau symbole de la bataille que se livrent les Etats-Unis et la Chine pour la domination du secteur des high tech.

Donald Trump accuse depuis des mois l’application d’espionnage au profit de Pékin en collectant les données de ses utilisateurs – sans preuves.

Recours en urgence : Lundi, l’hôte de la Maison Blanche, en campagne pour sa réélection, a martelé qu’il ne donnerait pas son aval si le nouveau groupe restait sous contrôle chinois tout en affirmant qu’Oracle et Walmart allaient posséder la majorité du nouveau groupe.

ByteDance, qui comprend des investisseurs américains, a qualifié ces informations « de rumeurs erronées ».

Si les tractations n’aboutissent pas, une interdiction complète des activités de TikTok sur le sol américain pourrait entrer en vigueur à partir du 12 novembre, a prévenu le Trésor.

Mais ByteDance a annoncé avoir effectué une « demande d’autorisation » d’exportation de technologie, sans préciser à quel sujet.

Cette initiative pourrait concerner le fameux algorithme qui a fait le succès de TikTok: il permet d’afficher aux utilisateurs les contenus les plus susceptibles de les intéresser, en fonction de leurs goûts, et de les conduire à passer le plus de temps possible à visionner vidéo après vidéo sur la plateforme.

La Chine refuse que ce précieux système informatique ne tombe dans l’escarcelle américaine.

27/09/2020 – 04:03:15 – Washington (AFP) – © 2020 AFP

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/finance/other/heure-de-v%c3%a9rit%c3%a9-pour-tiktok-son-sort-aux-etats-unis-scell%c3%a9-dimanche/ar-BB19rTUA#image=1

© Par Bernard TRITZ

TikTok : Donald Trump valide le projet

20minutes.fr – High-tech – TikTok : Donald Trump valide le projet avec Oracle et Walmart. DÉNOUEMENT : L’accord prévoit qu’Oracle sera le partenaire technologique du groupe chinois aux Etats-Unis et Walmart le partenaire commercial.

Par 20 Minutes avec AFP – Publié le 20/09/20 à 06h28 — Mis à jour le 20/09/20 à 06h28

Les applications TikTok et WeChat sur un smartphone. — Mark Schiefelbein/AP/SIPA

La saga sur les activités de TikTok aux Etats-Unis est proche d’un dénouement. L’application TikTok, menacée d’interdiction dans le pays au nom de la sécurité nationale, va pouvoir continuer à être téléchargée : Donald Trump a donné samedi son feu vert à un projet impliquant Oracle et Walmart. « J’ai donné mon approbation à l’accord. S’ils le concrétisent tant mieux. Si ce n’est pas le cas, ça ira aussi », a déclaré le président.

Une future entrée en Bourse : La société, filiale d’un groupe chinois, a confirmé peu après avoir préparé un projet impliquant Oracle en tant que partenaire technologique aux Etats-Unis et Walmart en tant que partenaire commercial. L’accord prévoit aussi que les deux entreprises américaines puissent acheter jusqu’à 20 % de parts dans TikTok avant une future entrée en Bourse. Oracle a précisé qu’il en prendrait 12,5 %. « Nous sommes heureux que la proposition de TikTok, Oracle et Walmart résolve les problèmes de sécurité soulevés par l’administration américaine et règle les questions concernant l’avenir de TikTok aux Etats-Unis », a indiqué une porte-parole de l’application.

TikTok n’a pas donné samedi de précisions sur la façon dont serait réparti le capital mais selon des sources du Wall Street Journal, l’accord prévoit que 53 % des parts au total soient attribués à des entreprises et investisseurs américains et 36 % à des investisseurs chinois. « Nous sommes convaincus à 100 % de notre capacité à fournir un environnement hautement sécurisé à TikTok et à garantir la confidentialité des données des utilisateurs américains de TikTok et des utilisateurs du monde entier », a commenté la directrice générale d’Oracle, Safra Catz.

Quelque 5 milliards de dollars pour l’éducation : Le projet prévoit aussi l’embauche de 25.000 personnes aux Etats-Unis et le maintien du siège de la société dans le pays. Les entreprises impliquées feront par ailleurs « une donation d’environ 5 milliards de dollars » pour « l’éducation des jeunes Américains », a affirmé le président américain qui avait insisté pour que le gouvernement soit rémunéré pour avoir autorisé l’accord.

S’il se concrétise, un tel dénouement pourrait permettre d’éteindre un des nombreux feux couvant actuellement entre Washington et Pékin. Il pourra aussi permettre aux Américains de continuer à utiliser cette application très prisée chez les jeunes : « Au vu des développements positifs récents », le département du Commerce a annoncé qu’il reportait au moins jusqu’au 27 septembre l’interdiction de télécharger TikTok aux Etats-Unis qui devait entrer en vigueur dimanche. L’application compte quelque 100 millions d’utilisateurs aux Etats-Unis.

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/high-tech/2865927-20200920-tiktok-donald-trump-valide-projet-oracle-walmart

© Par Bernard TRITZ

TikTok : offre de Microsoft rejetée

20minutes.fr – High-tech – TikTok : L’offre de Microsoft rejetée par le groupe chinois. REFUS : Donald Trump a imposé la date du 20 septembre 2020 pour trouver un accord de rachat de la plateforme chinoise. Au-delà elle devra fermer aux États-Unis

Par 20 Minutes avec AFP – Publié le 14/09/20 à 03h50 — Mis à jour le 14/09/20 à 03h50

L’application chinoise TikTok devant le drapeau américain. — Dongxu Fang / Costfoto/Sipa USA/

C’est une annonce qui ne manquera pas de faire réagir le locataire de la Maison-Blanche tant il s’est investi dans le dossier. L’offre de Microsoft pour racheter les activités américaines de TikTok a été rejetée par ByteDance, le propriétaire chinois de la plateforme, a annoncé dimanche soir le géant informatique américain. « Nous sommes convaincus que notre proposition aurait été bonne pour les usagers de TikTok tout en protégeant les intérêts de sécurité nationale », a indiqué Microsoft.

Décrets contre plainte : Le groupe de Redmond avait indiqué début août son intérêt pour TikTok, sous la menace d’une interdiction aux Etats-Unis. Le président Donald Trump, qui accuse sans preuve depuis des mois le populaire réseau social d’espionnage au profit de la Chine, a signé des décrets pour forcer ByteDance à vendre rapidement les activités de TikTok sur le sol américain. Si un accord de rachat n’est pas trouvé avant le 20 septembre, la plateforme devra fermer aux Etats-Unis. L’application a de son côté porté plainte contre le gouvernement américain pour contester cette mesure.

Au tour d’Oracle : « Nous aurions fait des changements significatifs pour assurer que le service respecte les standards les plus élevés en matière de sécurité, de respect de la vie privé, de sûreté et de lutte contre la désinformation », a affirmé Microsoft. Fin août, le groupe de supermarchés Walmart avait confirmé s’être allié avec Microsoft dans les négociations pour acquérir la plateforme de partage de vidéos courtes, généralement humoristiques ou musicales. Ce partenariat des deux géants américains n’aura toutefois pas suffi.

Selon plusieurs médias américains, le groupe informatique Oracle, dont le nom a circulé comme l’un des possibles acquéreurs, a désormais la voie libre pour le rachat des activités américaines de TikTok. Oracle et TikTok n’ont pas confirmé dans l’immédiat.

Lire la suite : https://www.20minutes.fr/high-tech/2860919-20200914-tiktok-offre-microsoft-rejetee-groupe-chinois

© Par Bernard TRITZ

TikTok : adolescents escroqués par des stars

20minutes.fr – Société – TikTok : De nombreux adolescents escroqués par des stars du réseau social. INFLUENCE : En payant leurs idoles, les adolescents espèrent se rapprocher d’elles.

Par 20 Minutes avec agence – Publié le 12/09/20 à 15h05 — Mis à jour le 12/09/20 à 15h05

Illustration de l’application chinoise Tiktok. — AFP

Plusieurs titulaires de comptes TikTok très populaires profitent de leur visibilité et de leur notoriété pour demander de l’argent à leurs fans mineurs, alerte 60 millions de consommateurs. L’enquête publiée ce mercredi s’appuie sur les témoignages recueillis sur le compte elles s’assument off après un appel à témoins. 150 récits d’utilisateurs de TikTok ayant rémunéré des grands noms du réseau social ou ayant assisté à ces pratiques ont été reçus.

La plateforme permet en effet de transmettre une somme d’argent allant d’1,09 à 109,99 euros aux auteurs de vidéos en direct grâce à un système interne. C’est d’ailleurs la base de son fonctionnement financier. D’un simple clic, l’utilisateur distribue ainsi des pièces virtuelles qu’il a achetées avec une carte bancaire.

Sur Twitter

Espoir et promesses : De jeunes utilisateurs payent leurs idoles dans l’espoir de gagner en proximité avec ces dernières. Une adolescente de 16 ans a ainsi versé un total de 600 euros à Oriane Farib, connue par ses 2,9 millions d’abonnés sous le nom de aanxfly. En retour, elle a notamment été suivie par l’influenceuse et intégrée à un groupe privé. Mais les liens se sont distendus à chaque fois que les virements s’espaçaient.

D’autres utilisateurs du réseau social ont donné de l’argent en échange de promesses de nouveaux abonnés ou d’interactions avec une star de TikTok. Des grands noms de la plateforme encourageraient également les transferts d’argent via PayPal. Un jeune garçon de 13 ans a utilisé cette méthode et la carte bancaire de son père pour offrir à Benoît Chevalier, un influenceur suivi par 3,6 millions de personnes, « plusieurs centaines d’euros ». Ses parents ont fait annuler la transaction mais le « tiktokeur » a ensuite menacé son abonné virtuellement puis en face-à-face. Il a finalement présenté ses excuses. « À titre d’exemple, la moyenne d’âge de nos followers est d’environ 14 ans, indique Mélanie, cogérante du compte elles s’assument off. Bien souvent, demander de l’argent à ses abonnés sur TikTok, c’est donc demander indirectement à des mineurs de mettre la main au portefeuille ».

Lire la Suite : https://www.20minutes.fr/societe/2859595-20200912-tiktok-nombreux-adolescents-escroques-stars-reseau-social

© Par Bernard TRITZ

TikTok : Microsoft-Walmart

20minutes.fr – High-tech – Microsoft-Walmart, l’alliance surprise pour tenter de racheter TikTok. ÉTATS-UNIS : Le géant du commerce a annoncé jeudi qu’il se joignait au fabricant de Windows pour tenter de mettre la main sur l’activité américain de l’appli chinoise, que Donald Trump accuse d’espionnage.

Par 20 Minutes avec AFP – Publié le 27/08/20 à 23h51 — Mis à jour le 27/08/20 à 23h51

Tiktok contre les Etats-Unis, la guerre des Etats-Unis — ISOPIX/SIPA

Deux géants pour faire pencher la balance. Walmart a confirmé jeudi qu’il s’était allié avec Microsoft dans les négociations pour racheter au groupe chinois ByteDance l’appli de partage de vidéos TikTok, que le président Donald Trump a menacé d’interdire si elle ne passait pas dans le giron d’une société américaine.

Le géant des supermarchés se dit notamment intéressé par « les capacités de TikTok à intégrer le commerce en ligne et la publicité d’une façon bénéfique aux créateurs et aux utilisateurs sur d’autres marchés », dans un message transmis à l’AFP.

Selon la chaîne américaine CNBC, TikTok est proche d’un accord avec un acheteur à qui il vendrait ses opérations aux Etats-Unis, au Canada en Australie et en Nouvelle-Zélande, pour un prix compris entre 20 et 30 milliards de dollars. D’autres acquéreurs potentiels ont été cités dans la presse, dont Twitter et le groupe informatique Oracle, qui a reçu le soutien de Donald Trump.

Démission du directeur général : Le président américain accuse depuis des mois, sans preuve, le très populaire réseau social de siphonner des informations sur ses utilisateurs américains pour le compte de Pékin, dans un contexte de vives tensions avec la Chine. Il a signé deux décrets visant à forcer ByteDance à vendre rapidement les opérations américaines de TikTok, sous peine de bloquer l’appli aux Etats-Unis, et a demandé qu’une partie du prix de la transaction revienne aux caisses de l’Etat, suscitant des critiques et un certain embarras.

« Nous pensons qu’une alliance entre Walmart et Microsoft satisferait les attentes des utilisateurs américains de TikTok et répondrait aux inquiétudes du gouvernement américain », note Walmart.

Les secteurs des réseaux sociaux et du commerce en ligne ont prospéré pendant la pandémie, grâce à la demande accrue pour des produits à consommer chez soi, du divertissement aux outils de jardinage.

TikTok traverse une zone de turbulences. Le directeur général américain, Kevin Mayer, a démissionné mercredi seulement quatre mois après son arrivée, jugeant la situation ingérable face aux pressions politiques.

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/high-tech/2848147-20200827-microsoft-walmart-alliance-surprise-tenter-racheter-tiktok

Le raz de marée TikTok… … … …

© Par Bernard TRITZ