France – Nice – La Nature reprend ses droits

France – Nice – Lorsque la Nature reprend ses droits. Cela sera certainement une catastrophe naturelle majeure, des morts, des disparus. Désolation, des ruines.

En une heure, il est tombé autant d’eau que durant trois mois. Par endroit le lit de la rivière est monté de huit mètres.

Un incendie ou feu de garigues ou forêt cela s’arrête.

Pas l’eau !

Toute notre compassion pour les familles touchées ou fauchées voire disparues…

Rest In Peace !

© Par Bernard TRITZ

Antarctique : année la plus chaude

msn.com – 20minutes.fr – La péninsule Antarctique vit son année la plus chaude depuis plus de 30 ans.

Par G. N. avec AFP – Samedi 03 octobre 2020 – publié à 13h10

Un constat « alarmant » pour les chercheurs à l’origine de l’étude.

© Solent News/SIPA Des phoques sur un petit iceberg au large de la péninsule antarctique.

RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE – Un constat « alarmant » pour les chercheurs à l’origine de l’étude

L’année 2020 est la plus chaude jamais enregistrée dans la péninsule Antarctique, au nord du continent Antarctique, au cours des trois dernières décennies, révèle une étude de l’Université de Santiago du Chili publiée vendredi, qui juge ce constat « alarmant ». « Les températures dans toute la péninsule Antarctique ont été supérieures de plus de 2°C aux valeurs habituelles », a expliqué Raul Cordero, climatologue et chef du Groupe de recherche Antarctique de l’université de Santiago (Usach), dans un communiqué publié par l’Institut Antarctique chilien (Inach).

« Dans l’extrême nord de la péninsule Antarctique, la température moyenne a jusqu’à aujourd’hui été supérieure à zéro degré. Cela ne s’était pas produit depuis 31 ans », a ajouté Raul Cordero. Il juge ce constat « alarmant » car cela pourrait indiquer que le rythme rapide de réchauffement observé dans la région à la fin du XXe siècle, et qui avait diminué au cours des deux dernières décennies, est en train de reprendre.

5° C pendant l’hiver austral : Selon les mesures effectuées par une équipe de recherche de la station météorologique située sur l’île du Roi George, quatre vagues de chaleur se sont produites : deux en été austral, une en automne et la dernière au milieu de l’hiver. Au total, 34 journées ont été considérées comme extrêmement chaudes. Pendant l’hiver austral, lorsque les températures sont normalement les plus froides, le thermomètre a affiché jusqu’à 5 degrés, empêchant les eaux de la baie de Maxwell de geler.

Cependant, à d’autres moments, des températures hivernales de -16,8°C ont été enregistrées, les plus basses depuis 1970. Par ailleurs, les précipitations accumulées sur l’île du Roi George jusqu’au début du mois de septembre ont dépassé 400 millimètres, soit 100 mm de plus que les valeurs typiques.

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/technologie-et-sciences/la-p%C3%A9ninsule-antarctique-vit-son-ann%C3%A9e-la-plus-chaude-depuis-plus-de-30-ans/ar-BB19Fph2?ocid=msedgntp#image=1

© Par Bernard TRITZ

PLUIES DILUVIENNES – Une automobiliste portée disparue

20minutes.fr – Météo – Intempéries : La situation s’améliore sur le pourtour méditerranéen. PLUIES DILUVIENNES – Une automobiliste était toujours portée disparue ce dimanche dans la commune de Pont-d ’Hérault.

Par 20 Minutes avec AFP – Publié le 20/09/20 à 05h09 — Mis à jour le 20/09/20 à 05h09

Une rue d’Anduze dans le Gard, après les inondations le 19 septembre 2020. — AFP

La nature n’a pas fait de cadeaux ce week-end aux Cévennes. Des pluies diluviennes se sont abattues samedi sur le massif et une automobiliste était toujours portée disparue dimanche. La vigilance rouge a toutefois été levée par Météo-France pour le département du Gard. L’organisme maintient désormais trois départements du pourtour méditerranéen – Hérault, Var et Alpes-Maritimes, en vigilance orange orages.

Jusqu’à 450 millimètres en deux heures : « La situation évolue favorablement pour la plupart des cours d’eau du département », a précisé la préfecture dans la soirée de samedi. Le matin, des trombes d’eau – jusqu’à 450 millimètres en deux heures par endroits, s’étaient déversées sur plusieurs localités des Cévennes, forçant les autorités à mettre plusieurs centaines de personnes en sécurité. Ces pluies avaient entraîné le gonflement de nombreux cours d’eau, comme le Gardon à Anduze, et la coupure de plusieurs routes départementales.

Dans la journée, de l’eau s’était engouffrée dans plusieurs maisons de la commune, avant de se retirer, laissant d’épaisses quantités de boue dont les habitants tentaient dans la soirée de se débarrasser. Dans l’après-midi, un peu plus d’une centaine de maisons situées sur la partie basse de cette ville de quelque 3.400 habitants avaient dû être évacuées, selon la maire d’Anduze Geneviève Blanc.

Mobilisation de 650 personnes de la Sécurité civile : Dans la commune de Pont-d ‘Hérault, où se sont accumulés 350 millimètres de pluie, une automobiliste de 64 ans portée disparue était toujours recherchée, selon la préfecture. « Une personne à bord de son véhicule (…) aurait été vue par des témoins emportée par un courant d’eau assez important », a déclaré le responsable communication des sapeurs-pompiers du Gard, Éric Agrinier, sur BFMTV.

Environ 650 personnels, pompiers et militaires de la Sécurité civile ainsi que des hélicoptères ont été mobilisés pour faire face à ces intempéries. Des dizaines de sauvetages ont été réalisées dont six par hélicoptère. Plus de 400 personnes ont été mises en sécurité sur la commune de Valleraugue (200) et dans le secteur Saint-Jean-du Gard (220).

Un record de 1900 : Valleraugue, dans les Cévennes, figure parmi la vingtaine de localités « les plus touchées » avec une communication coupée, les réseaux radios et téléphones étant « tombés », précise la préfecture. Environ 450 mm de pluies ont été enregistrés en douze heures. Le record date du 27 septembre 1900 avec 980 mm en dix heures. La deuxième vague de pluies et d’orage que redoutaient les autorités a touché les Cévennes dans la première partie de la nuit de samedi à dimanche, mais avec des quantités plus limitées de 30 à 60 mm selon les endroits, a précisé la préfecture, avant de se déplacer vers l’est.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin et la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili ont annoncé qu’ils se rendraient dimanche dans le Gard.

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/societe/2865923-20200920-intemperies-situation-ameliore-pourtour-mediterraneen

© Par Bernard TRITZ

Regardez « Des crues soudaines dans les Cévennes après des pluies torrentielles, le Gard en vigilance rouge » sur YouTube

Nous allons payer les conséquences de nos actions, surtout de nos inactions à faire respecter la Nature, les environnements naturels. Les trop, beaucoup trop d’incendies cet été. Nous, dans les Bouches du Rhône, c’est seulement à 100 km du Gard.

© Par Bernard TRITZ