Rennes – Plateformes de commerçants

msn.com – ouest-france.fr – Confinement. À Rennes, les plateformes de commerçants se multiplient : une liste pour s’y retrouver.

Par Hugo HUAUMÉ – ouest-france.fr – Publié le Mardi 17 novembre 2020 à 19h00.

P1 – © Franck Dubray / Ouest France Pendant ce nouveau confinement, de nombreux magasins se sont inscrits sur des plateformes de vente en ligne pour maintenir une partie de leur activité ou toucher une nouvelle clientèle.

Bien plus que lors du premier confinement, à Rennes, les commerçants se sont massivement tournés vers les plateformes en ligne pour vendre leurs produits. Les sites internet, locaux ou nationaux, qui répertorient des restaurants ou boutiques et permettent d’y faire ses achats se multiplient. Au risque, pour les clients, de s’y perdre. Pour vous y retrouver, nous en avons sélectionné dix disponibles à Rennes.

Elles s’appellent Ollca, TocTok, Lokkal, Place de la gare, Ton resto à la maison… Certaines ont vu le jour pendant le premier confinement. D’autres viennent d’être créées ces dernières semaines. Toutes offrent aux commerces et restaurants de Rennes un espace en ligne pour vendre à emporter ou livrer leurs produits. De quoi maintenir un peu d’activité pour les magasins contraints de fermer pendant ce second confinement, ou de toucher une nouvelle clientèle.

Certaines de ces plateformes sont ouvertes à tous types de commerces, d’autres se sont spécialisées : restaurants, librairies, galeries d’art. Des initiatives locales (Ton resto à la maison, Lokkal) ou nationales (Ollca, librairies indépendantes.com) qu’ont rejointes des dizaines de commerçants rennais. Résultat, pas simple, pour les clients, de s’y retrouver.

Pour y voir plus clair, passage en revue, non exhaustif, des principaux sites internet pour commander en ligne, auprès des commerces de Rennes.

Ollca : pour les commerces de bouche : Elle avait ouvert en 2019, mais apporte toute son utilité aux commerçants cette année pendant les deux confinements. La plateforme normande Ollca est présente dans près de 80 villes en France. Elle propose aux commerces de bouches (bouchers, traiteurs, boulangers, fromagers…) un espace en ligne pour vendre leurs produits frais à emporter ou en livraison. Sur la page de Rennes, une quarantaine de commerces s’affichent à ce jour.

Lokkal : pour se faire livrer : Fondée en octobre 2020 à Rennes par Grégori Bouchet et Arnold Pouteau, Lokkal a déjà séduit près d’une trentaine de commerçants à Rennes : commerce alimentaire, fleuristes, décoration, prêt à porter… Ici, pas de ventre à emporter. La jeune plateforme se concentre sur la livraison des commandes : on commande chez un ou plusieurs commerçants et on se fait livrer à domicile l’ensemble de ses achats. Lokkal s’est d’ailleurs associé à l’entreprise de coursiers rennaise Les Triporteurs de l’Ouest.

TocTok : un site internet clé en main : Lui aussi a été créé à Rennes, en octobre 2020. Un projet développé par l’agence rennaise de marketing La Confiserie. TocTok offre une boutique en ligne de vente à emporter clé en main aux commerçants et artisans, mais aussi des PME et grands groupes. À Rennes, on y trouve déjà traiteurs, restaurants, chocolatier, magasin de prêt-à-porter… L’inconvénient : elle ne centralise pas les adresses hébergées, mais crée une page propre à chaque commerce. Impossible donc de retrouver toutes les adresses de Rennes présentes sur la plateforme sur une même page.

Ton resto à la maison : une quinzaine de restaurants : Le site internet a vu le jour lors du premier confinement, en mars dernier, à Rennes, mais se développe lors du second. « Ton resto à la maison », créé par les gérants du restaurant Les Bricoles, quai de la Prévalaye, compte une quinzaine d’établissements rennais indépendants, qui proposent de la vente à emporter. Un service de livraison, avec la nouvelle plateforme Les coursiers rennais, devrait voir le jour prochainement.

Place de la gare : les commerces d’un quartier s’associent : Ils sont une quinzaine : boulangers, cavistes, restos, bars… Installés dans le quartier de la Gare de Rennes, à s’être regroupé pour proposer l’achat de leurs services sur cette application : placedelagare.shop. On peut commander leurs produits en ligne, et récupérer sur place ou se faire livrer pain, fruits de mer, pâtisseries, sushis… Que l’on commande chez l’un ou plusieurs des commerçants, la livraison se fait en une fois, avec un seul paiement. https://placedelagare.shop/

Rdv360, le site multiservice : Rdv360.com est au départ une plateforme, crée à Rennes en 2016, qui permet de prendre un rendez-vous chez le coiffeur, le dentiste ou le garagiste. Aujourd’hui, 3 000 enseignes y sont référencées dans toute la France. Avec le confinement, son créateur, Ludovic Diligeart a fait évoluer son site pour que les commerçants proposent facilement leurs produits sur Internet, avec retrait de commande en magasin. Le consommateur va sur la page et remplit son panier, qu’il paie en ligne par carte bleue. https://www.rdv360.com/

Librairiesindépendantes.com : la contre-attaque des libraires : Une plateforme nationale, où vous trouverez quelques librairies rennaises. Ce moteur de recherche regroupe les stocks de plus de 1 200 librairies indépendantes françaises. Les lecteurs ont accès aux 20 millions de livres disponibles dans librairies partenaires. https://www.librairiesindependantes.com/

Ouestartshop, une galerie d’art en ligne : Ancienne libraire, la Rennaise Laurence Nicolas accueille une centaine d’artistes bretons sur son site Ouestartshop.fr pour leur donner plus de visibilité et les aider à vendre. Il regroupe déjà plus d’une centaine d’artistes bretons, peintres, sculpteurs, photographes… Des œuvres de 30 € à 5 600 €, à commander en ligne puis livrées gratuitement. https://www.ouestartshop.fr/

Destination Rennes, le coup de pouce de l’office de tourisme : Pour soutenir les commerçants de la ville, l’office de tourisme de Rennes recense sur son site les restaurants, libraires, disquaires, cavistes… Qui vendent à emporter. Ici, pas de commande en ligne, mais des liens pour accéder aux sites des commerces. https://www.tourisme-rennes.com/fr/

Ouest-France aussi : Comme lors du premier confinement, Ouest-France.fr aussi recense les restaurants et commerces qui vendent à emporter sur Rennes et dans la métropole. Retrouvez ici notre carte des restaurants et la liste des fleuristes, librairies et autres commerces indépendants, mise à jour régulièrement, avec vos contributions (à adresser à 35desk@ouest-france.fr).

Autre initiative, la plateforme : https://commerces.ouest-france.fr/rennes-35000

Métropole de Rennes

Chaque commerce peut s’y inscrire gratuitement pour disposer d’un espace de communication sur son activité et ses horaires durant la période de confinement.

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/finance/other/confinement-%c3%a0-rennes-les-plateformes-de-commer%c3%a7ants-se-multiplient-la-liste-pour-sy-retrouver/ar-BB1b6gny

© Par Bernard TRITZ

Dragon de SpaceX s’est arrimée

msn.com – france24.com – La capsule Dragon de SpaceX s’est arrimée à la Station spatiale internationale.

Par FRANCE 24 avec Reuters – Publié le Mardi 17 novembre 2020 à 06h00.

P1 – © via AFP La capsule Dragon de SpaceX à l’approche de la Station spatiale internationale, le 16 novembre 2020.

Les quatre astronautes à bord de la capsule Dragon de la société d’Elon Musk SpaceX sont arrivés jusqu’à la Station spatiale internationale mardi, un jour après leur décollage. Ils y resteront pendant six mois.

La nouvelle capsule Crew Dragon de SpaceX, la société fondée par le milliardaire Elon Musk, s’est amarrée mardi 17 novembre à la Station spatiale internationale (ISS) avec quatre astronautes à son bord, dans ce qui constitue la première mission avec un équipage transporté par un appareil conçu par un groupe privé.

Vingt-sept heures après le lancement depuis la base de Cap Canaveral, en Floride, de la fusée Falcon 9 qui la transportait, la capsule avec trois astronautes américains et un astronaute japonais à son bord s’est amarrée à 04h01 GMT à l’ISS.

Les quatre astronautes vont passer les six prochains mois dans la station spatiale, laboratoire qui se trouve en orbite à quelque 400 km au-dessus de la Terre. Ils doivent ensuite être relayés par un nouvel équipage transporté lui aussi par une capsule Crew Dragon, et cette rotation se poursuivra jusqu’à ce que Boeing prenne à son tour part au programme de la Nasa l’an prochain avec son propre véhicule.

« Bienvenue à l’ISS. Nous sommes impatients de vous avoir à bord », a déclaré l’astronaute américaine Kate Rubins, arrivée lors d’une mission précédente à l’ISS, où se trouvent également deux astronautes russes.

Avec Reuters !

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/technologie-et-sciences/la-capsule-dragon-de-spacex-sest-arrim%c3%a9e-%c3%a0-la-station-spatiale-internationale/ar-BB1b4U0Z#image=1

© Par Bernard TRITZ

Rognac : test de débit, fibre optique, de FREE

Rognac : test de débit fibre optique de FREE

Par Bernard TRITZ, publié le Mardi 17 novembre 2020 à 02h21

Nouveau contrôle de routine inopiné ! Le dernier test datait d’une semaine. On dit que le hasard fait bien les choses !

Voici les résultats !Capture test de débits du Mardi 17 novembre 2020 à 02h21

Faire un test cliquer ci-après : https://freebox-news.com/tutoriel/test-debit-free

Juste un mot à dire : Merci FREE !

© Par Bernard TRITZ

jeux vidéo, bienfait pour la santé mentale

msn.com – france24.com – Les jeux vidéo, un bienfait pour la santé mentale en période de confinement ?

Par FRANCE 24 – Avec AFP – Publié le Lundi 16 novembre 2020 à 20h00.

P1 – © Behrouz Mehri, AFP Mario, l’un des héros de jeux vidéo les plus connus dans le monde.

Alors que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît depuis 2018 l’addiction aux jeux vidéo comme une maladie mentale, des chercheurs de l’université d’Oxford ont trouvé une corrélation entre ces jeux et le bien-être.

Et si c’était une solution aux effets psychologiques du confinement ? Dans une étude publiée lundi 16 novembre et basée sur les jeux « Animal Crossing » (Nintendo), l’un des plus populaires au monde, et « Plants vs Zombies » (Electronic Arts), des chercheurs de l’université d’Oxford concluent que jouer aux jeux vidéo peut être bon pour la santé mentale.

« Contrairement aux craintes répandues selon lesquelles un excès de temps passé à jouer mène à une addiction et à une santé mentale affectée, nous avons trouvé une petite corrélation entre le jeu et le bien-être », ont résumé les auteurs de l’étude.

« Nos résultats confortent l’idée que les jeux en ligne offrent une alternative satisfaisante aux rencontres en face-à-face en cette période exceptionnelle » de confinement, a expliqué à l’AFP un des auteurs de l’étude, Matti Vuorre.

Les jeux vidéo, notamment les jeux en ligne, sont régulièrement accusés d’affecter la santé mentale des joueurs, et des études antérieures ont critiqué l’effet de séances trop longues de jeu sur les plus jeunes. Depuis 2018, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît ainsi l’addiction aux jeux vidéo comme une maladie mentale, une « décision critiquée par de nombreux chercheurs » selon Matti Vuorre.

Pour expliquer cette différence de conclusion, les chercheurs d’Oxford mettent en avant l’utilisation de données de temps de jeu fournies par les développeurs, là où des études précédentes se basaient sur des auto-évaluations des personnes sondées.

« Dans notre étude, l’association entre temps de jeu réel et bien-être était plus forte » qu’en comparant avec le temps de jeu rapporté, explicitent-ils.

En travaillant avec les éditeurs de jeu EA et Nintendo, « pour la première fois, nous avons pu questionner la relation entre la façon de jouer et le bien-être », précise un autre auteur de l’étude, le professeur Andrew Przybylski, dans un communiqué de presse.

Ainsi, les personnes ayant passé plus de quatre heures par jour en moyenne à jouer à « Animal Crossing » se disaient plus heureuses. Le jeu de simulation « Animal Crossing » comme celui de tir « Plants vs Zombies » possèdent tous les deux des graphiques colorés, proches du dessin animé, et ni l’un ni l’autre ne font partie des titres les plus controversés pour leur violence, ou leur incitation à dépenser de l’argent.

« Nos résultats étaient remarquablement similaires pour les deux titres, qui n’appartiennent pas au même genre », a souligné Matti Vuorre. « Des études ultérieures seront l’occasion d’étudier un plus vaste échantillon de genres. »

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/technologie-et-sciences/les-jeux-vid%c3%a9o-un-bienfait-pour-la-sant%c3%a9-mentale-en-p%c3%a9riode-de-confinement/ar-BB1b43se

© Par Bernard TRITZ

Vendée Globe 2020 – La Course !

Vendée Globe 2020 – La Course ! – Lundi 16 novembre 2020 à 21h00.

Lundi 16 novembre 2020 à 21h00
La course, l’Arc en Ciel !

Les premiers IMOCA surfent dans les alizés de Nord-Est, synonymes de chaleur, de vent portant… et de poissons volants ! La nuit, gare à ne pas trop sortir la tête… sous peine d’impact douloureux !

« Hello tout le monde !

J’ai promis aux enfants dans les classes qui me suivent d’envoyer des photos des poissons volants. Donc voilà ! Les attaques étaient nombreuses hier pendant la nuit – et les poissons étaient ÉNORMES. Est-ce que la taille du poisson est relative à la vitesse du bateau ? Peut-être. En tout cas, la nuit, c’est super dangereux de sortir sur le pont car un impact avec un de ces monstres sera douloureux (pour le skipper, mais aussi pour le poisson !).

Sam ! »

Lire la Source : https://www.vendeeglobe.org/fr/actualites/20356/sam-davies-premiers-poissons-volants

© Par Bernard TRITZ