Marseille, Préfecture, 2 Ripoux sur la sellette !

msn.com – ouest-france.fr – Marseille. Deux agents de la préfecture auraient favorisé des demandeurs d’asile contre de l’argent.

Par ouest-france.fr, avec NG – Publié le Vendredi 06 novembre 2020 à 17h15.

© Capture d’écran / Google street view Ces deux agents de la préfecture des Bouches-du-Rhône (photo) sont notamment poursuivis pour corruption et trafic d’influence.

À Marseille (Bouches-du-Rhône), deux agents de la préfecture sont poursuivis pour avoir facilité l’obtention de documents à des demandeurs d’asile moyennant de l’argent. Une lettre de dénonciation avait été envoyée le 2 juillet dernier au procureur de la République, d’après le Parquet qui a communiqué l’information, jeudi 5 novembre. Neuf personnes au total ont été mises en examen dans cette affaire, dont les deux agents qui ont été écroués.

Neuf personnes ont été mises en examen dans une affaire de corruption et de trafic d’influence. Parmi elles, deux agents qui travaillaient au guichet unique de l’asile, à la préfecture des Bouches-du-Rhône, à Marseille, rapporte France 3 Provence Alpes Côte d’Azur, ce vendredi 6 novembre. Ces deux suspects ont été placés en détention provisoire. C’est également le cas de deux autres personnes.

D’après le procureur de la République de Marseille, les deux agents poursuivis sont soupçonnés d’avoir modifié la situation administrative de certains demandeurs d’asile dans leur dossier, afin de leur permettre d’obtenir des documents plus facilement. Le tout contre de l’argent.

Une lettre de dénonciation envoyée cet été : Le Parquet avait eu vent de cette affaire le 2 juillet dernier, par le biais d’une lettre de dénonciation envoyée par un particulier. Les fonctionnaires de la Direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) de Marseille et de la police des Frontières ont mené l’enquête et sont remontés aux deux agents mis en cause.

L’un serait un contractuel, l’autre un adjoint administratif, précise la chaîne de télévision régionale. Ils sont poursuivis pour « corruption active et passive, trafic d’influence actif et passif, aide à l’entrée et au séjour irrégulier d’un étranger en bande organisée et association de malfaiteurs ».

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/marseille-deux-agents-de-la-pr%C3%A9fecture-auraient-favoris%C3%A9-des-demandeurs-d-asile-contre-de-l-argent/ar-BB1aLiMB?ocid=msedgntp

© Par Bernard TRITZ

2 réflexions au sujet de « Marseille, Préfecture, 2 Ripoux sur la sellette ! »

  1. Je connais cette situation, celle décrite dans cet article. Publié par un organe de Presse Breton.

    Cette corruption existe depuis des lustres, cela doit faire plus de 20 ans que je suis au courant de cette situation, où, dans l’Administration, il ne faut pas faire de vagues, où les syndicats sont puissants.
    Toute la chaine est corrompue, il y a un très gros ménage à faire, pas qu’à Marseille !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s