400.000 morts du Covid-19 sans confinement ?

msn.com – liberation.fr – Sur quoi se base Emmanuel Macron pour dire qu’il y aurait 400.000 morts du Covid-19 sans confinement ?

Par Emma Donada – liberation.fr – Publié à 19h00.

© Denis ALLARD Paris, le 28 octobre 2020. Emmanuel Macron, Président de la République, lors de son allocution à la télévision pour annoncer un renforcement des mesures de préventions pendant la « deuxième vague » du Covid19.

Lors de son allocution mercredi soir, le Président a expliqué pourquoi il ne pariera pas sur l’immunité collective pour arrêter le virus. Cette stratégie causerait dans les prochains mois des centaines de milliers de morts.

Bonjour, « Nous pourrions – certains le préconisent – ne rien faire, assumer de laisser le virus circuler. C’est ce qu’on appelle la recherche de « l’immunité collective » c’est-à-dire lorsque 50, 60% de la population a été contaminée [et que la circulation du virus commence à ralentir, ndlr]. Le Conseil scientifique a évalué les conséquences d’une telle option. Elles sont implacables : à très court terme cela signifie le tri entre les patients à l’hôpital. Et d’ici quelques mois c’est au moins 400 000 morts supplémentaires à déplorer. Jamais la France n’adoptera cette stratégie. Jamais nous ne laisserons mourir des centaines de milliers de nos citoyens, ce ne sont pas nos valeurs, ça n’est pas non plus notre intérêt », a-t-il indiqué.

Le Président il y a 24h00 !

Ce chiffre très important de 400.000 morts a fait réagir certains s’interrogeant de sa fiabilité. On retrouve une estimation du coût de l’immunité collective dans un commentaire écrit par les épidémiologistes de l’Institut Pasteur et membres du Conseil scientifique, Arnaud Fontanet et Simon Cauchemez, et publié dans la revue Nature Reviews Immunolgy, en septembre. « Pour le Covid-19, dont le taux de mortalité par infection est estimé à 0,3-1,3%, le coût de l’immunité collective par infection naturelle serait très élevé, surtout en l’absence d’une meilleure prise en charge des patients et sans protection optimale des personnes exposées à de graves complications. En supposant un seuil d’immunité collective optimiste de 50%, pour des pays comme la France et les Etats-Unis, cela se traduirait par 100.000-450.000 et 500.000-2.100.000 décès, respectivement », indiquent-ils.

« Niveau de mortalité durant la première vague » : Contacté Simon Cauchemez précise que le seuil de 50% est « le seuil minimum auquel nous considérons que le virus s’arrêterait de circuler de façon épidémique (certains avancent 66%). Une autre façon d’arriver à ces chiffres serait de considérer qu’il a fallu dans le contexte français 30 000 morts pour obtenir 5% d’immunité collective. Si on applique ce même taux de mortalité pour la suite, on s’attend à 300 000 morts pour atteindre 50% d’immunité collective et 396 000 morts pour atteindre 66% ». Le chiffre avancé par Emmanuel Macron correspond donc «au niveau de mortalité observé durant la première vague en France et à l’objectif d’immunité collective de 66% qui est le plus souvent retenu dans la littérature scientifique », explique Simon Cauchemez.

Pour les chercheurs, l’immunité collective « naturelle » n’est pas à privilégier. « Il est clair pour nous que la seule façon d’atteindre le seuil d’immunité collective requis est grâce à un vaccin, ce d’autant qu’on ne sait pas combien de temps l’immunité acquise par infection naturelle se maintient, et qu’un vaccin peut lui être répété tous les ans comme on le fait pour la grippe. En attendant un vaccin, il est essentiel de maintenir toutes les mesures de protection individuelle et de distanciation sociale connues pour limiter la propagation du virus », détaille Simon Cauchemez.

Cordialement

Lire la suite : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/sur-quoi-se-base-emmanuel-macron-pour-dire-quil-y-aurait-400-000-morts-du-covid-19-sans-confinement/ar-BB1avZZW

© Par Bernard TRITZ

Une réflexion au sujet de « 400.000 morts du Covid-19 sans confinement ? »

  1. Lorsque l’on mobilise un grand nombre de Médias, dont un grand nombre de chaînes de TV, pour un goût immodéré de passer devant Micros et Caméras, il faut bien s’attendre à des critiques, et, elles seraient toujours mauvaises en cas de saturation, surtout si les programmes de TV sont chamboulés ! Et ils le sont à chaque fois !
    400.000 ce chiffre ne passe pas, on ne sait de quel chapeau il sort ? La crédibilité en prend un coup. Du coup !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s