Chirurgie cardiaque mini-invasive

msn.com – parismatch.com – Chirurgie cardiaque mini-invasive : une révolution !

Par Dr Philippe Gorny – parismatch.com – Publié le mercredi 28 octobre 2020 à 01h45

Avec cette technique, le traumatisme et les douleurs sont réduits, la récupération aisée. Le Professeur Jean-Paul Couetil* en décrit les principaux aspects.

© DR

Paris Match. En quoi diffère-t-elle de la chirurgie cardiaque traditionnelle ? : Jean-Paul Couetil. Classiquement, l’abord chirurgical du cœur réclame une incision qui va de la base du cou au sommet du ventre et fend le sternum en deux (sternotomie). Ce dernier s’ouvre comme un livre, générant après l’opération des douleurs transitoires de la charnière vertébrale. La circulation extracorporelle (CEC) permet de dériver le sang de l’organisme et de remplacer le cœur pendant qu’on le répare et qu’il ne bat plus : elle impose d’introduire des tuyaux de gros calibre fixés dans l’oreillette droite et l’aorte. Cette chirurgie lourde a une mortalité faible (1 % en moyenne) – l’hospitalisation excède rarement une semaine. La chirurgie cardiaque mini-invasive (CCMI) se fait via une incision de 5 centimètres sous le sein, libérant chez les femmes le décolleté et chez les hommes la poitrine. La CEC est installée en percutané à distance du cœur. Le traumatisme physique est réduit, de même que les douleurs et les complications postopératoires (saignements, troubles du rythme) – la récupération est plus rapide, la rééducation aisée. « Les contre-indications sont rares » !

Pour quelles indications la CCMI est-elle applicable ? : La réparation de la valve mitrale ou son remplacement par une prothèse. La technique utilise un fibroscope de petit calibre qui transmet sur écran une vision grossie en 3D du champ opératoire. Autres indications : la réparation de la valve tricuspide, l’ablation de tumeurs de l’oreillette gauche, le traitement des troubles du rythme de l’oreillette. Les contre-indications sont rares (importantes calcifications des valves malades, altération sévère de la fonction cardiaque). Le bénéfice esthétique de cette chirurgie est très apprécié des sujets jeunes chez lesquels la réparation mitrale, préférable à une prothèse, doit être faite précocement.

D’où vient cette nouvelle chirurgie ? : Hugo Vanermen (Belgique) en est le pionnier. Il en a défini les bases. Celles-ci continuent d’évoluer pour tendre vers une simplification des gestes. Elle réclame un apprentissage et devrait se généraliser.

Comment se déroule une opération de la mitrale ? : L’examen clé du bilan préopératoire est l’échographie Trans œsophagienne. Elle précise la morphologie de la valve, évalue son dysfonctionnement, guide la stratégie opératoire. Les étapes de l’intervention sont les suivantes : 1. Courte incision thoracique (5 centimètres) dans le sillon mammaire. 2. Mise en place à l’aine par voie percutanée d’une CEC (un tuyau est placé dans la veine fémorale, un autre dans l’artère fémorale). 3. Arrêt du cœur par le froid et perfusion de celui-ci par un liquide stabilisant et protecteur. 4. Réparation de la valve par fixation d’un anneau et de haubans synthétiques qui restaurent sa morphologie et corrigent les causes du dysfonctionnement. 5. Echographie préopératoire qui vérifie le retour à une bonne dynamique valvulaire. 6. Parfois un remplacement par une prothèse valvulaire biologique ou mécanique s’impose.

Quels sont les résultats ? : La mortalité sur plus de 300 cas opérés est faible (1 %) et le résultat fonctionnel, optimal. Il y a une forte demande des patients pour cette approche. Elle reste réservée à quelques centres experts.

* Chirurgien cardiaque, Centre cardiologique du Nord, 93200 Saint-Denis.

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/chirurgie-cardiaque-mini-invasive-une-r%C3%A9volution/ar-BB1as9DV?ocid=msedgntp#image=1

© Par Bernard TRITZ

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s