Covid-19 – Elle gagne 25.000,00$

msn.com – ouest-france.fr – Covid-19. Une adolescente américaine gagne 25 000 dollars en découvrant un potentiel traitement

Par ouest-france.fr avec agence – Publié le lundi 19 octobre 2020 à 18h00.

© CAPTURE ECRAN YOUTUBE La collégienne américaine Anika Chebrolu a gagné mardi 13 octobre le 3M Young Scientist Lab.

Une adolescente américaine a été récompensée dans le cadre d’un concours scientifique sur de possibles traitements du Covid-19. Elle a remporté mardi 13 octobre la somme de 25 000 dollars. Anika Chebrolu a utilisé une vaste base de données numérique de quelque 682 millions de molécules et en a isolé une, susceptible de stopper le coronavirus.

Elle n’a que 14 ans, mais beaucoup de talent. La collégienne américaine Anika Chebrolu a gagné mardi 13 octobre le 3M Young Scientist Lab, un concours de jeunes scientifiques visant à développer de possibles traitements du Covid-19. Elle a pu toucher la jolie somme de 25 000 dollars, soit 21 332 €, pour ses recherches, comme le rapportent nos confrères de BFMTV.

© CAPTURE ECRAN YOUTUBE La collégienne américaine Anika Chebrolu a gagné mardi 13 octobre le 3M Young Scientist Lab. Twitter !

« Beaucoup de médias se sont intéressés à mon projet comme il concerne le SARS-CoV-2 et reflète nos espoirs collectifs de mettre fin à cette pandémie », a commenté Anika Chebrolu après sa victoire. « Comme tout le monde, je souhaite que lon puisse retourner à nos vies normales très vite », confie l’adolescente.

682 millions de molécules : La jeune Américaine espérait au départ créer un traitement contre le virus de la grippe mais l’urgence de la situation sanitaire mondiale l’a poussée à choisir un autre objet de recherche. « Sa détermination dans le fait de se servir de son temps et de son talent pour faire du monde un endroit meilleur nous donne à tous de l’espoir », a commenté la scientifique Cindy Moss, membre du jury du concours.

En fondant ses recherches sur une vaste base de données numérique de quelque 682 millions de molécules, la jeune scientifique en a isolé une qui parvient à stopper le fonctionnement du virus SARS-CoV-2, en s’attachant à l’une de ses protéines.

Son prochain objectif est de travailler aux côtés de scientifiques et de chercheurs qui se battent pour « contrôler la morbidité et la mortalité » de la pandémie en développant ses découvertes en un véritable remède contre le virus.

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/other/covid-19-une-adolescente-am%c3%a9ricaine-gagne-25-000-dollars-en-d%c3%a9couvrant-un-potentiel-traitement/ar-BB1aaZwU#image=1

© Par Bernard TRITZ

Blog WordPress inf-os-tech.fr

Blog WordPress inf-os-tech.fr

Statistiques : Pays visiteurs

Ce blog a été lancé le dimanche 19 juillet 2020.

Voici un aspect des statistiques après 92 journées en ligne, depuis un peu plus de 13 semaines, les pays visiteurs.

Observations de ce lundi 19 octobre 2020 à 08h30.

Le nouveau pays visiteur est : Singapour

Pays Visiteurs – Maps
Pays Visiteurs – Liste

Merci aux visiteurs, à tous les visiteurs (femmes et hommes) de tous ces pays, en particulier ceux comme aujourd’hui !

Thank you to visitors, all visitors (women and men) from all these countries, especially today !

Un immense merci à tous les visiteurs de cette belle journée, et, depuis le début du Blog le 19 juillet 2020.

© Par Bernard TRITZ

Passage HEURE d’hiver ?

C’est le flou ! On ne sait pas vraiment !

Le passage à l’heure d’hiver serait-il confiné, aurait-il attrapé la Covid-19 ou inversement. Sur le site officiel, voyons ce que l’on trouve :

Premier affichage
Second affichage

Qui sait ? Avez-vous trouvé l’information ? Où en sommes-nous ? Ce prochain dimanche ???

Au secours !

© Par Bernard TRITZ

Conseil de défense présidé par Macron décide d’actions concrètes

msn.com – europe1.fr – Messages de haine, sécurité scolaire : le Conseil de défense présidé par Macron décide des actions « concrètes ».

Par Europe1.fr – Publié le dimanche 18 octobre 2020 à 23h30.

© AFP Le Conseil de défense présidé dimanche soir par Emmanuel Macron a décidé de renforcer la sécurité des établissements scolaires à la rentrée et de mener des « actions concrètes » rapides contre les associations ou individus auteurs de messages de haine.

Le Conseil de défense présidé par Emmanuel Macron dimanche a décidé de renforcer la sécurité des établissements scolaires à la rentrée et de mener des « actions concrètes » rapides contre la propagande islamiste radicale en ligne, a indiqué l’Elysée. Le chef de l’Etat « a demandé qu’on passe rapidement à l’action et qu’on ne laisse aucun répit à ceux qui s’organisent pour s’opposer à l’ordre républicain », a ajouté l’Elysée, à l’issue de cette réunion de 2h30 avec six ministres et le procureur anti-terroriste Jean-François Ricard.

« Un plan d’action mis en œuvre dès le courant de la semaine » : Le Conseil a prévu le renforcement de la sécurité des établissements scolaires et de leur environnement pour la rentrée du 2 novembre, avec des mesures devant être arrêtées d’ici quinze jours. Les ministres de l’Intérieur et de la Justice, Gérald Darmanin et Éric Dupond-Moretti, ont ensuite présenté « un plan d’action qui va se mettre en œuvre dès le courant de la semaine et donnera lieu à des actions concrètes contre les structures, associations ou personnes proches des milieux radicalisés », qui propagent des appels à la haine pouvant encourager les attentats, a précisé la présidence.

Une liste d’associations feront l’objet de « mesures appropriées » : Une liste d’associations feront l’objet de « mesures appropriées » après contrôles, en attendant le projet de loi contre l’islam radical qui doit étendre les motifs de dissolution d’associations. L’Elysée n’a pas précisé si le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), l’un des mouvements dans le viseur des services de renseignement, en faisait partie.

Le projet de loi sur le séparatisme enrichi ? : Le président de la République a par ailleurs demandé aux ministres de la Justice, de l’Intérieur et de l’Education de réfléchir à des mesures qui pourraient « enrichir ou améliorer » ou encore « parachever » le projet de loi, qui doit toujours être présenté le 9 décembre après avoir été envoyé dans une quinzaine de jours au Conseil d’Etat. « Nous ne sommes pas dans l’ajout, la surcharge ou l’émotion mais dans un travail de fond », s’est défendu le chef de l’Etat, mais quand survient un tel événement il est nécessaire de faire un « retour d’expérience » pour identifier ce qui peut être amélioré, selon ses propos rapportés par l’Elysée.

Emmanuel Macron a aussi « voulu vérifier que la remontée d’information » sur les incidents en milieu scolaire « était bien organisée » au sein de l’Education nationale et avait bien eu lieu pour l’enseignant de Conflans.

80 messages de soutien à l’action de l’agresseur identifiés : Le conseil a également décidé d’agir immédiatement contre ceux qui ont soutenu l’attentat sur les réseaux sociaux. « Depuis vendredi Pharos (la plateforme de signalement) a identifié 80 messages qui soutiennent l’action de l’agresseur. Ils donneront lieu dès demain (lundi) à des procédures diligentées par la police ou la gendarmerie », comme des convocations ou des perquisitions à domicile, selon l’Elysée. Le renforcement de la plateforme est à l’étude, a ajouté la présidence. Marlène Schiappa, ministre déléguée à la Citoyenneté, se rendra sur le site de Pharos lundi.

L’Elysée a aussi promis la mise en place d’un « contre-discours » aux propos inexacts ou la propagande radicalisée, en citant l’exemple du discours d’Emmanuel Macron aux Mureaux qui a été « dévoyé » dans certains pays pour le présenter comme une « croisade antimusulmans ». Le chef de l’Etat « a demandé qu’on passe rapidement à l’action et qu’on ne laisse aucun répit à ceux qui s’organisent pour s’opposer à l’ordre républicain », a ajouté l’Elysée, à l’issue de cette réunion de 2h30 avec six ministres et le procureur anti-terroriste Jean-François Ricard.

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/messages-de-haine-s%c3%a9curit%c3%a9-scolaire-le-conseil-de-d%c3%a9fense-pr%c3%a9sid%c3%a9-par-macron-d%c3%a9cide-des-actions-concr%c3%a8tes/ar-BB1a9yRh

© Par Bernard TRITZ

Samuel Paty : Hommages

msn.com – liberation.fr – Sidération, hommages à Samuel Paty, réactions politiques : un week-end marqué par l’attentat de Conflans.

Par liberation.fr – Publié dimanche 18 octobre 2020 à 22h00.

© cyril zannettacci Rassemblement à Paris, aujourd’hui.

Ce vendredi, Samuel Paty, prof d’histoire-géo, a été décapité à proximité de son collège, à Conflans. Les journalistes de Libération ont couvert ce drame tout le week-end. Le point sur nos différents articles :

Hommage. Des rassemblements se sont tenus ce dimanche dans toute la France pour saluer la mémoire du prof d’histoire-géo assassiné vendredi après avoir été mis en cause pour un cours sur la liberté d’expression.

Souvenirs. L’enseignant de Conflans-Sainte-Honorine assassiné vendredi est décrit par ses élèves, anciens ou actuels, comme un prof « investi » et « à l’écoute ».

Info Libé. Libération a pu consulter une note du renseignement territorial des Yvelines (RT78) rédigée le 12 octobre 2020. Elle établit une chronologie précise des événements depuis le 5 octobre 2020, et le cours tenu par Samuel Paty, durant lequel le professeur d’histoire a montré une caricature de Mahomet à des élèves de 4e.

Engrenage. Après un cours sur la liberté de la presse ayant suscité l’inquiétude de certains parents d’élèves, Samuel Paty avait fait l’objet d’une campagne publique, appelant à son renvoi, par un père soutenu par des réseaux islamistes. Récit de onze jours d’emballement qui pourraient avoir mené à sa mort.

Profil. Russe d’origine tchétchène réfugié en France, l’assaillant, Abdoullakh A., 18 ans, avait fait des repérages devant le collège de Conflans où travaillait Samuel Paty. À Evreux, où il vivait, c’est l’incompréhension. Beaucoup de résidents ne connaissaient que très peu l’assaillant et sa famille.

Réaction. Deux semaines après avoir présenté sa stratégie contre le « séparatisme », le chef de l’Etat est pressé d’agir après l’assassinat du professeur de Conflans. Un acte que Macron a immédiatement qualifié de « attentat terroriste islamiste caractérisé ! ».

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/sid%c3%a9ration-hommages-%c3%a0-samuel-paty-r%c3%a9actions-politiques-un-week-end-marqu%c3%a9-par-lattentat-de-conflans/ar-BB1a9sJp

© Par Bernard TRITZ