Apple présentera les nouveaux iPhones

msn.com – 01net.com – Apple va présenter les nouveaux iPhones demain, mardi 13 octobre 2020 – Tech a Break #64

Par Thomas REMILLERET avec Jordan CAUCINO – 01net.com – Publié dimanche 11 octobre 2020 à 18h00.

Grande absente de la dernière keynote d’Apple, la nouvelle gamme d’iPhone sera dévoilée, demain, mardi 13 octobre à 19 heures. Elle sera composée de quatre nouvelles itérations, comme on vous l’explique dans ce nouvel épisode de Tech a Break.

© 01net.com Apple va présenter les nouveaux iPhones le 13 octobre – Tech a Break #64

On connaît enfin la date de présentation des nouveaux iPhones. Apple a envoyé une invitation pour un évènement en ligne qui se tiendra mardi 13 novembre à 19 heures. Cette année, la marque à la pomme devrait proposer quatre nouveaux appareils. L’iPhone 12 mini, l’iPhone 12, l’iPhone 12 Pro, l’iPhone 12 Pro Max. On devrait aussi découvrir un casque audio sous la marque d’Apple, une première. L’événement sera d’ailleurs à suivre en direct sur 01net.com et sur 01TV.

C’est une boulette à peine croyable. Le Royaume-Uni a « oublié » de comptabiliser plus de quinze mille cas de Covid-19 à cause d’une mauvaise manipulation sur Excel. Le tableur était utilisé afin de tracer les malades mais le format de fichier utilisé ne permettait pas d’exporter plus de 60 000 lignes. Du coup, un certain nombre de cas ont disparus dans le néant et les critiques n’ont pas tardé à se faire entendre contre le gouvernement britannique.

On connait la PS5 dans les moindres détails. Cette semaine, Playstation a posté une vidéo sur sa chaîne YouTube. Sept minutes pendant lesquelles la prochaine console de Sony est démontée par un ingénieur de la maison. On apprend ainsi comment fonctionnera le support permettant de tenir la console à la verticale ou à l’horizontale mais aussi comment étendre le stockage. Il suffira de dévisser une trappe laissant apparaître un emplacement pour un SSD supplémentaire. Pour rappel, la PS5 sera disponible en France le 19 novembre.

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/technologie-digital/apple-va-pr%c3%a9senter-les-nouveaux-iphone-le-13-octobre-tech-a-break-supernumber64/ar-BB19USGB?ocid=msedgntp

© Par Bernard TRITZ

Google & Apple privés de leurs applications préinstallées ?

msn.com – 20minutes.fr – Smartphones : Google et Apple bientôt privés de leurs applications préinstallées ?

Par Jennifer Mertens pour 20 Minutes – Publié dimanche 11 octobre 2020 à 16h00.

L’Union Européenne veut éviter que les constructeurs, notamment Google et Apple, abusent de leur position en imposant leurs propres applications sur leurs smartphones, entravant ainsi la concurrence.

© Geeko Comment utiliser la fonction Accès guidé sur iPhone ou iPad

PROJET DE LOI – L’Union Européenne veut éviter que les constructeurs, notamment Google et Apple, abusent de leur position en imposant leurs propres applications sur leurs smartphones, entravant ainsi la concurrence.

Après avoir condamné Google pour abus de position dominante et être parvenue à lui imposer de proposer des alternatives à Chrome sur Android, l’Union européenne pourrait bien aller plus loin et interdire aux constructeurs de smartphones de préinstaller leurs propres applications sur leurs appareils. Un projet de loi allant dans ce sens a ainsi été rédigé, rapporte le Financial Times. Sont notamment visés Google et Apple.

Ce projet de loi de l’Union européenne s’intégrerait à un règlement plus large visant les services numériques. L’objectif serait d’offrir plus de liberté aux consommateurs en empêchant les constructeurs de préinstaller leurs propres applications sur des smartphones ou des ordinateurs ce qui peut être considéré comme une entrave à la concurrence.

Les grands acteurs de la tech pourraient également être interdits d’imposer leurs propres logiciels à d’autres entreprises ou d’empêcher leurs utilisateurs de supprimer les applications natives sur leurs appareils.

Pas gagné : Si les agissements des constructeurs de smartphones et/ou d’ordinateurs peuvent effectivement être vus comme une forme d’abus de position dominante ou d’entrave à la concurrence, la présence d’applications préinstallées sur les appareils a également ses bons côtés. Les consommateurs moins à l’aise avec les technologies n’ont en effet pas à s’inquiéter de devoir installer telle ou telle application ou de télécharger tel logiciel. Les appareils sont prêts à l’emploi.

Or, le cas de Google pourrait être un exemple. À la suite des pressions de l’UE, la firme de Mountain View a en effet sélectionné plusieurs navigateurs web alternatifs à proposer aux utilisateurs d’Android. Lorsque ces derniers lancent leur smartphone pour la première fois, celui-ci leur demande quel navigateur Web ils souhaitent installer. Le processus n’est donc pas particulièrement compliqué et pourrait être adapté au choix d’autres types d’applications et services sur smartphones et ordinateurs. À voir si le projet de loi de l’UE se concrétise au cours des prochains mois ou années. Une chose est sûre, la pilule aura du mal à passer auprès des acteurs de la tech.

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/finance/other/smartphones-google-et-apple-bient%C3%B4t-priv%C3%A9s-de-leurs-applications-pr%C3%A9-install%C3%A9es/ar-BB19UKzB?ocid=msedgntp

© Par Bernard TRITZ