AMD dévoile 4 processeurs taillés pour le gaming

msn.com – 01net.com – Ryzen 5000 : AMD dévoile 4 processeurs taillés pour le gaming, dont un monstre à 16 cœurs.

Par Aymeric SIMÉON – 01net.com Publié le jeudi 08 octobre 2020 à 19h30.

AMD l’avait promis : ses nouveaux processeurs Ryzen pour PC de bureau sont là. La série des Ryzen 5000 va mettre des cœurs à l’ouvrage pour exécuter les applis du quotidien, les programmes les plus spécialisés et, surtout, les jeux. Tous vos jeux.

© 01net.com Ryzen 5000 : AMD dévoile 4 processeurs taillés pour le gaming, dont un monstre à 16 cœurs.

AMD revient avec de nouveaux processeurs Ryzen 5, 7 et 9. Tous n’ont qu’un objectif : faire tourner vos jeux comme jamais. Le nom de l’événement de ce soir – Where Gaming Begins – donnait le ton : nous n’allions surement pas voir des applis de montages vidéo ou bureautiques s’exécuter à pleine vitesse. C’est la CEO d’AMD Lisa Su qui a joué les maîtresses de cérémonie et a animé cette conférence vidéo.

© 01net.com Image

Faites donc place au nouveau gamer en chef d’AMD : le Ryzen 9 5950X. Il est équipé de 16 coeurs, de 32 threads et bat la mesure jusqu’à 4,9 GHz en mode Turbo ! Lui ainsi que le Ryzen 9 5900X, le Ryzen 7 5800X et le Ryzen 5 5600X arrivent dès le 5 novembre, dans le commerce et dans la foulée dans les machines de constructeurs.

Ryzen 5 5600X : 6 coeurs / 12 Threads à 3,7 GHz de base et 4,6 GHz en Turbo, 35 Mo de cache unifié, 65 watts de TDP.

Ryzen 7 5800X : 8 coeurs / 16 Threads à 3,8 GHz de base et 4,7 GHz en mode Turbo, 36 Mo de cache unifié, 105 watts de TDP

Ryzen 9 5900X : 12 coeurs / 24 Threads à 3,7 GHz de base et 4,8 Ghz en Turbo, 70 Mo de cache unifié, 105 watts de TDP 

Ils seront proposés à partir de 299 dollars. Le plus haut de gamme, le 5950X sera affiché, lui, à 799 dollars.

© 01net.com Image

AMD s’est livré au traditionnel exercice de comparaison entre les Ryzen ancienne et nouvelle génération. Le Ryzen 5900X serait 28% plus rapide que le 3900XT dans le jeu Shadow of the Tomb Raider par exemple.

Il y a aussi eu quelques graphiques montrant les prestations de l’actuel haut de gamme Core i9-10900K d’Intel et le Ryzen 9 le plus puissant de la bande.

© 01net.com Image

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/technologie-digital/ryzen-5000-amd-d%c3%a9voile-4-processeurs-taill%c3%a9s-pour-le-gaming-dont-un-monstre-%c3%a0-16-coeurs/ar-BB19PUwI?ocid=msedgntp

© Par Bernard TRITZ

Protéger la vie privée sur la Toile

msn.com – 01net.com – Global Privacy Control : des acteurs de la tech et du Web s’associent pour protéger votre vie privée sur la Toile.

Par Aymeric SIMÉON – 01net.com – Publié jeudi 08 octobre 2020 à 14h00.

Le Global Privacy Control est une nouvelle initiative américaine. Elle souhaite faciliter les démarches et les déclarations que les utilisateurs veulent faire auprès des entreprises et services en ligne afin que leurs données personnelles de navigation ne soient pas utilisées à tort et à travers.

© 01net.com Global Privacy Control : des acteurs de la tech et du Web s’associent pour protéger votre vie privée sur la Toile

Dans le cadre de la RGPD mais aussi de la loi californienne CCPA (California Consumer Privacy Act), il est possible de restreindre l’exploitation des données numériques envoyées par le navigateur d’un utilisateur californien ou européen lorsqu’il visite un site donné.

Toutefois, peu d’utilisateurs sont réellement au fait des recours qu’ils peuvent avoir à leur disposition et, surtout, de comment profiter simplement des lois qui les protègent.

C’est pour cela que plusieurs acteurs de la tech (comme Mozilla ou DuckDuckGo), des publications américaines (The New York Times, Financial Times, Consumer Report, …) ainsi que des juristes et des chercheurs ont décidé de constituer la GPC ou Global Privacy Control.

Il y a un nouveau Shérif sur la Toile : Cette initiative s’est donnée pour mission de mettre à disposition des utilisateurs des renseignements et des outils logiciels (navigateurs, extensions spécifiques) qui doivent leur permettre de mieux protéger les données de navigation qu’ils transmettent aux sites qu’ils visitent.

Comme il n’y a pour le moment pas de méthodes standardisées et mécaniques/automatiques simples pour spécifier aux sites que vous ne voulez pas partager vos informations, la Toile demeure une sorte de Far West géant de l’exploitation de la data et le GPC espère y jouer le rôle de shérif.

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/technologie-digital/global-privacy-control-des-acteurs-de-la-tech-et-du-web-sassocient-pour-prot%c3%a9ger-votre-vie-priv%c3%a9e-sur-la-toile/ar-BB19P4SE?ocid=msedgntp

© Par Bernard TRITZ

Blog WordPress inf-os-tech.fr

Blog WordPress inf-os-tech.fr

Statistiques : Pays visiteurs

Ce blog a été lancé le dimanche 19 juillet 2020.

Voici un aspect des statistiques après 81 journées en ligne, depuis plus de 11 semaines, les pays visiteurs.

Observations de ce jeudi 08 octobre 2020 à 07h30.

Le nouveau pays visiteur est : l’Union Européenne (Bruxelles)

Pays Visiteurs – Maps
Pays Visiteurs – Liste

Merci aux visiteurs, à tous les visiteurs (femmes et hommes) de tous ces pays, en particulier ceux comme aujourd’hui !

Thank you to visitors, all visitors (women and men) from all these countries, especially today !

Un immense merci à tous les visiteurs de cette belle journée, et, depuis le début du Blog le 19 juillet 2020.

© Par Bernard TRITZ

Droits voisins : Google se dit proche d’un accord

msn.com – leparisien.fr – Droits voisins : Google se dit proche d’un accord avec la presse quotidienne française.

Par Le Parisien avec AFP – Publié le jeudi 08 octobre 2020 à 02h00.

© LP/illustration L’annonce de Google survient à la veille d’une importante décision de la cour d’appel de Paris liée au dossier des droits voisins.

« Aujourd’hui, Google s’attaque à la presse. Demain, ce sera à la musique, au cinéma. Nous estimons que Google ne peut être au-dessus des lois ni bafouer la volonté du Parlement européen ». Il y a presque un an, plus de 700 journalistes, cinéastes, photographes et responsables de médias signaient une tribune contre le géant américain sur le sujet complexe des droits voisins. Et annonçaient le lendemain le dépôt d’une plainte.

Ce mercredi, les deux parties semblent n’avoir jamais été aussi proches d’un accord. Google a annoncé dans la soirée être proche d’un compromis avec la presse d’information générale française sur la rémunération de ses contenus, à la veille d’une décision de justice en France dans ce dossier qui empoisonne les relations du géant Internet américain avec les éditeurs de médias.

« Nos discussions […] pourraient permettre de valider les principes clés d’un accord » a indiqué Google dans un communiqué qui cite également Pierre Louette, patron du groupe Les Echos-Le Parisien et négociateur pour l’Alliance pour la presse d’information générale (APIG). « Ces dernières semaines ont permis de clarifier de nombreux points et de confirmer que Google acceptait le principe de rémunération de nos titres de presse et ainsi de donner une réalité aux droits voisins », a indiqué M. Louette.

Rémunérer les éditeurs lorsque Google utilise leurs contenus sur ses pages : Google, à l’image d’autres grandes plateformes Internet comme Facebook, entretient des relations tumultueuses avec les éditeurs de presse qui lui reprochent d’utiliser leurs contenus à son profit, essentiellement publicitaire, sans partager suffisamment la valeur qu’il en tire. Google et une grande partie de la presse française sont notamment en conflit sur la manière d’appliquer la législation européenne dite des « droits voisins », qui doit permettre de rémunérer les éditeurs de presse lorsque le géant Internet utilise leurs contenus sur ses pages, notamment pour son service d’actualité Google News.

Google refusait jusqu’à maintenant de payer ces droits voisins, et les éditeurs de presse l’accusaient de ne pas respecter la loi française et européenne.

Le communiqué de Google n’évoque pas les discussions en cours avec les autres parties comme l’AFP et le Syndicat des éditeurs de la presse magazine. Le géant américain espère toutefois parvenir à un accord du même type avec ces deux acteurs, selon une source proche du dossier.

« Que les choses bougent enfin est une bonne chose. Côté AFP, le fil du dialogue avec Google est renoué, les discussions s’efforcent de prendre en compte les particularités de l’Agence », a de son côté commenté le PDG de l’AFP, Fabrice Fries.

Droits voisins et « News Showcase » : L’annonce de Google survient à la veille d’une importante décision de la cour d’appel de Paris liée au dossier des droits voisins.

La cour doit dire si l’Autorité française de la concurrence avait eu raison d’imposer en avril dernier au géant Internet américain de négocier sur les droits voisins avec les éditeurs de presse qui le souhaitaient. Selon la source proche du dossier, l’accord en train d’émerger s’appliquera dans tous les cas de figure, même si la cour d’appel donnait tort à l’Autorité de la concurrence.

Selon Google, l’accord « couvre les droits voisins tels que définis par la loi » française et européenne, que le géant américain avait farouchement combattus. Mais il s’appuiera aussi sur le nouveau système de rémunération de contenus que Google a commencé de mettre en place dans différents pays du monde, le « News Showcase » (la vitrine de l’info), a-t-il précisé.

Google avait annoncé la semaine dernière son intention d’investir 1 milliard de dollars dans les prochaines années dans le monde pour rémunérer les éditeurs participant à ce programme, qui leur permettra de créer des contenus brefs affichés par Google et rémunérés sous forme de licences. Google avait précisé que près de 200 éditeurs de presse avaient signé pour ce programme en Allemagne, au Brésil, en Argentine, au Canada, au Royaume-Uni et en Australie.

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/droits-voisins-google-se-dit-proche-dun-accord-avec-la-presse-quotidienne-fran%c3%a7aise/ar-BB19O3Qd?ocid=msedgntp#image=1

© Par Bernard TRITZ

Microsoft – Portable à un tarif compétitif

msn.com – 20minutes.fr – Surface Laptop Go: Microsoft lance un ordinateur portable à un tarif compétitif.

Par Étienne Froment – pour 20 Minutes – Publié mercredi 07 octobre 2020 à 21h00.

Le nouveau modèle est lancé à 629 euros à la fin du mois d’octobre 2020.

© Geeko Microsoft commercialise un Surface Laptop à un tarif compétitif.

ORDINATEUR – Le nouveau modèle est lancé à 629 euros à la fin du mois d’octobre.

Ciblant tout particulièrement les étudiants, le Surface Laptop Go que Microsoft met en vente fin octobre se présente comme un portable à la fois très abordable (629 euros) et élégant, avec son design stylisé, son joli écran PixelSense quasi sans-bordures et son poids plume.

L’appareil embarque un processeur i5 de dernière génération, épaulé par 4 à 8 Go de RAM, selon le modèle sélectionné. Des performances solides pour un modèle milieu de gamme. S’il avait sans doute du mal à faire tourner PhotoShop dans des conditions optimales, le Surface Laptop Go devrait être une machine très performante pour la bureautique et le traitement de photos.

Il se destine principalement aux étudiants, mais pas que. Avec son très joli design, l’ordinateur pourrait également séduire de nombreux adultes. Le Surface Laptop Go ne pèse qu’un peu plus d’1 kilo. Il dispose également d’un écran de seulement 12,4″, beaucoup plus petit que celui de la plupart des PC portables. Ce choix s’explique de par la volonté de Microsoft de proposer une machine facile à transporter, légère et offrant une solide autonomie. Le Laptop Go offrira 13 heures d’autonomie continue selon Microsoft.

Un prix très compétitif : Vu le prix, l’offre est alléchante. D’autant plus que par défaut, l’appareil sera livré avec un SSD de 256 Go. Il faudra en revanche composer avec comme d’habitude dans la gamme Surface une connectique limitée à un port USB-C et un port USB A et un OS amputé de certaines fonctionnalités. Vous ne pourrez en effet pas installer de logiciels Windows classiques sur ce modèle, qui embarque Windows 10S.

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/finance/other/surface-laptop-go-microsoft-lance-un-ordinateur-portable-%c3%a0-un-tarif-comp%c3%a9titif/ar-BB19NLPs?ocid=msedgntp#image=1

© Par Bernard TRITZ