70 élèves de l’école navale positifs au Covid-19

msn.com – BFMTV.com – Finistère : 70 élèves de l’école navale positifs au Covid-19.

Par BFMTV avec AFP – Publié le mardi 06 octobre 2020 à 16h00

Deux cents élèves vivant en internat ont été isolés dans leur chambre avant d’être testés au bout d’une semaine.

© FRED TANNEAU / AFP – Des élèves de l’école navale de Lanvéoc

Les chiffres transmis par l’établissement militaire sont impressionnants. 70 élèves de l’école navale de Lanvéoc, située sur la presqu’île finistérienne de Crozon, ont été testés positifs au coronavirus fin septembre.

« Nous avons eu le 23 septembre quatre cas parmi les élèves », a expliqué à l’AFP le capitaine de vaisseau Bertrand Dumoulin, second de l’Ecole navale. « Nous avons tout de suite considéré l’ensemble des deux promotions (auxquelles appartiennent les quatre élèves, ndlr) comme des cas contacts et avons isolé tous les élèves », a-t-il poursuivi.

Virus circonscrit : De fait, deux cents élèves vivant en internat ont été isolés dans leur chambre avant d’être testés au bout d’une semaine. « Nous avons eu 70 cas positifs », a assuré le capitaine de vaisseau Dumoulin.

« Le virus a été circonscrit dans cette population », a précisé le second de cette école militaire qui accueille quelque 700 élèves au total.

« Tous les élèves testés positifs vont bien, la plupart n’ont aucun symptôme et certains uniquement des symptômes très légers », a indiqué le capitaine de vaisseau Dumoulin.

Cours par internet : Les élèves mis à l’isolement, âgés d’une vingtaine d’années, ont pu continuer à suivre leurs cours par internet. Ils restent dans l’attente d’un avis médical favorable pour pouvoir mettre fin à leur isolement, selon la même source.

Depuis sa création en 1830, l’Ecole navale assure la formation initiale de tous les officiers de la Marine. Depuis 80 ans environ, elle délivre aussi un diplôme d’ingénieur.

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/finist%c3%a8re-70-%c3%a9l%c3%a8ves-de-l%c3%a9cole-navale-positifs-au-covid-19/ar-BB19KTtV?ocid=msedgntp#image=1

© Par Bernard TRITZ

John McAfee en Justice pour Fraude fiscale

msn.com – 01net.com – John McAfee a été arrêté et sera bientôt extradé vers les États-Unis pour fraude fiscale.

Par Aymeric SIMÉON – Mardi 06 octobre 2020 à 11h55.

Arrêté en Espagne, John McAfee va maintenant faire face au Département de la Justice américain et aux accusations de fraudes fiscales dont il fait l’objet. Cette ancienne figure de la cybersécurité va être extradée pour assister à ses multiples auditions avec la justice et ses futurs procès.

© 01net.com John McAfee a été arrêté et sera bientôt extradé vers les Etats-Unis pour fraude fiscale

John McAfee va devoir répondre de plusieurs accusations devant la justice américaine : dissimulation de revenus, fraude fiscale, faux et usage de faux ! La liste est longue.

Il devrait être prochainement extradé de l’Espagne – où il a été arrêté – vers les Etats-Unis afin de répondre aux questions que souhaite lui poser la justice américaine et la SEC (l’organisme de contrôle des marchés financiers américain). L’excentrique homme d’affaires américain pourrait être condamné à 25 ans de prison s’il était reconnu coupable de tous les chefs d’accusation qui pèsent sur lui.

McAfee va devoir sans doute faire de gros chèques et de la prison ferme : Le Département de la Justice américain poursuit l’ancien créateur d’antivirus devenu évangéliste pour les cryptomonnaies pour fraude fiscale et dissimulation de revenus.

Il n’aurait pas payé d’impôts ces huit dernières années et s’en est publiquement vanté sur les réseaux sociaux en juin dernier. Il aurait aussi utilisé des noms d’emprunt, l’identité d’autres personnes et aurait masqué ses rentrées d’argent en faisant des investissements divers pour ne pas payer ses taxes (immobiliers, bateaux, Etc.).

Depuis janvier 2019, il est – aussi – accusé d’avoir utilisé des cryptomonnaies « pour financer des actes criminels menés contre le gouvernement des Etats-Unis ». De quoi l’obliger à mettre sa campagne pour les élections américaines (candidat du Parti libertaire) entre parenthèse pour un moment.

Enfin, la SEC l’a aussi dans le collimateur. John McAfee aurait fait la promotion de monnaie virtuelle (ICO, Initial Coin Offering) sur les réseaux sociaux, à grande échelle, et aurait été rémunéré plus que grassement pour cela : 23 millions de dollars en BitCoin et en Ether. Et ce, sans le déclarer préalablement lors des conseils en investissement qu’il a ensuite effectués. De quoi constituer un beau délit d’initié.

Sources : DOJ et SEC

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/technologie-digital/john-mcafee-a-%c3%a9t%c3%a9-arr%c3%aat%c3%a9-et-sera-bient%c3%b4t-extrad%c3%a9-vers-les-etats-unis-pour-fraude-fiscale/ar-BB19KA73?ocid=msedgntp

© Par Bernard TRITZ

Aéroport Lyon : Reconnaissance faciale

msn.com – BFMTV.com – A l’aéroport de Lyon, la reconnaissance faciale entre en phase de test

Par P.D. – Publié lundi 05 octobre 2020 à 13h30.

L’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry a inauguré lundi 05 octobre 2020, un système expérimental de reconnaissance faciale pour réduire les files d’attente. Une « première au monde », selon ses concepteurs.

© NICOLAS ASFOURI © 2019 AFP A l’aéroport de Lyon, la reconnaissance faciale entre en phase de test

L’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry a inauguré lundi le système expérimental Mona qui ambitionne de réduire les files d’attente en recourant à la reconnaissance faciale pour tout le parcours du voyageur. C’est une « première au monde », selon ses concepteurs.

L’un des éléments qui fait qu’on peut ne pas être très satisfait de son passage dans l’aéroport, ce sont les files d’attente, c’est la contrainte et la complexité de reconnaissance des documents (ndlr : papiers d’identité, billet) », a expliqué lors d’une conférence de presse Nicolas Notebaert, le président de Vinci Airports, propriétaire de l’aéroport lyonnais.

« Lyon est le seul aéroport où la reconnaissance faciale va servir sur l’ensemble du trajet, depuis chez soi jusqu’à l’embarquement dans l’avion » pour que le passage dans l’aéroport, soit « le plus agréable possible », a ajouté le responsable, qui était accompagné du président du groupe Vinci, Xavier Huillard.

Un gain de temps estimé à une demi-heure : Pour ce faire, les utilisateurs de Mona, qui est un service gratuit, doivent d’abord ouvrir un compte client via une application mobile ou une borne à l’aéroport en y ajoutant une photo de profil.

Ce compte va leur permettre d’emprunter un parcours dédié sur lequel les portiques des différents points de passage aéroportuaires s’ouvrent automatiquement sur « simple présentation du visage » à un capteur biométrique.

Le système, expérimenté sur un an et destiné à être développé « progressivement » dans des aéroports partenaires ou gérés par Vinci, doit permettre un gain de temps d’une demi-heure pour les passagers.

Les données, on ne les stocke pas parce que leur protection est évidemment quelque chose de très important », a assuré Nicolas Notebaert, en précisant que le développement de Mona avait été accompagné par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil).

Les informations des voyageurs sont « effacées automatiquement au décollage de l’avion », a souligné une même source.

D’un coût de « plusieurs centaines de milliers d’euros », le service Mona s’adresse pour commencer aux passagers des compagnies Transavia et TAP, sur les vols pour les aéroports de Porto et de Lisbonne, qui se sont associés au projet.

Troisième aéroport de l’Hexagone, l’aéroport Lyon-Saint-Exupéry dessert 130 destinations. Retenu par Vinci comme lieu d’expérimentation, il avait déjà testé l’an dernier Stan, un robot-voiturier de la start-up française Stanley Robotics, capable de garer tout seul le véhicule d’un voyageur.

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/technologie-et-sciences/a-l-a%C3%A9roport-de-lyon-la-reconnaissance-faciale-entre-en-phase-de-test/ar-BB19IHC3?ocid=msedgntp#image=1

© Par Bernard TRITZ

Blog WordPress inf-os-tech.fr

Blog WordPress inf-os-tech.fr

Statistiques : Pays visiteurs

Ce blog aura été lancé le dimanche 19 juillet 2020.

Voici un aspect des statistiques après 79 journées en ligne, depuis plus de 11 semaines, les pays visiteurs.

Observations de ce mardi 06 octobre 2020 à 03h30.

Le nouveau pays visiteur est : Taïwan

Pays Visiteurs – Maps
Pays Visiteurs – Liste

Merci aux visiteurs, à tous les visiteurs (femmes et hommes) de tous ces pays, en particulier ceux comme aujourd’hui !

Thank you to visitors, all visitors (women and men) from all these countries, especially today !

Un immense merci à tous les visiteurs de cette belle journée, et, depuis le début du Blog le 19 juillet 2020.

© Par Bernard TRITZ

Google recrute des experts sécurité

msn.com – 01net.com – Google recrute des experts pour sécuriser les applis tierces «sensibles» sur son Play Store.

Par Gilbert KALLENBORN – Publié le lundi 05 octobre 2020 à 12h10.

Cette nouvelle équipe aura pour mission de tester la sécurité d’applications tierces « hautement sensibles » et qui ne sont pas couvertes par le programme de bug bounty.

© 01net.com Google recrute des experts pour sécuriser les applis tierces «sensibles» sur son Play Store

On n’est jamais mieux servi que par soi-même. Google cherche des experts en sécurité informatique pour trouver des failles dans les applications de son Play Store.

En effet, comme l’a relevé Zdnet, Google est en train de recruter un directeur de l’ingénierie en sécurité au sein de son activité « Android Security ». Sa mission sera de constituer une équipe d’ingénieurs expérimentés pour tester la sécurité « d’applications Android tierces hautement sensibles ».

Le géant du Web disposait déjà d’un programme de récompense dédié aux chercheurs en sécurité indépendants, le « Google Play Security Reward Program ».

Toutefois, ce bug bounty ne concerne que les applications qui attirent plus de 100 millions d’utilisateurs. Avec cette équipe spécialisée, Google pourra donc se pencher sur des logiciels moins en vue, mais non moins importants, et faire le travail que les auteurs de ces applis auraient dû faire.

Source : Zdnet

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/technologie-digital/google-recrute-des-experts-pour-s%C3%A9curiser-les-applis-tierces-sensibles-sur-son-play-store/ar-BB19HXBj?ocid=msedgntp#image=1

© Par Bernard TRITZ