France – Nice – La Nature reprend ses droits

France – Nice – Lorsque la Nature reprend ses droits. Cela sera certainement une catastrophe naturelle majeure, des morts, des disparus. Désolation, des ruines.

En une heure, il est tombé autant d’eau que durant trois mois. Par endroit le lit de la rivière est monté de huit mètres.

Un incendie ou feu de garigues ou forêt cela s’arrête.

Pas l’eau !

Toute notre compassion pour les familles touchées ou fauchées voire disparues…

Rest In Peace !

© Par Bernard TRITZ

Antarctique : année la plus chaude

msn.com – 20minutes.fr – La péninsule Antarctique vit son année la plus chaude depuis plus de 30 ans.

Par G. N. avec AFP – Samedi 03 octobre 2020 – publié à 13h10

Un constat « alarmant » pour les chercheurs à l’origine de l’étude.

© Solent News/SIPA Des phoques sur un petit iceberg au large de la péninsule antarctique.

RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE – Un constat « alarmant » pour les chercheurs à l’origine de l’étude

L’année 2020 est la plus chaude jamais enregistrée dans la péninsule Antarctique, au nord du continent Antarctique, au cours des trois dernières décennies, révèle une étude de l’Université de Santiago du Chili publiée vendredi, qui juge ce constat « alarmant ». « Les températures dans toute la péninsule Antarctique ont été supérieures de plus de 2°C aux valeurs habituelles », a expliqué Raul Cordero, climatologue et chef du Groupe de recherche Antarctique de l’université de Santiago (Usach), dans un communiqué publié par l’Institut Antarctique chilien (Inach).

« Dans l’extrême nord de la péninsule Antarctique, la température moyenne a jusqu’à aujourd’hui été supérieure à zéro degré. Cela ne s’était pas produit depuis 31 ans », a ajouté Raul Cordero. Il juge ce constat « alarmant » car cela pourrait indiquer que le rythme rapide de réchauffement observé dans la région à la fin du XXe siècle, et qui avait diminué au cours des deux dernières décennies, est en train de reprendre.

5° C pendant l’hiver austral : Selon les mesures effectuées par une équipe de recherche de la station météorologique située sur l’île du Roi George, quatre vagues de chaleur se sont produites : deux en été austral, une en automne et la dernière au milieu de l’hiver. Au total, 34 journées ont été considérées comme extrêmement chaudes. Pendant l’hiver austral, lorsque les températures sont normalement les plus froides, le thermomètre a affiché jusqu’à 5 degrés, empêchant les eaux de la baie de Maxwell de geler.

Cependant, à d’autres moments, des températures hivernales de -16,8°C ont été enregistrées, les plus basses depuis 1970. Par ailleurs, les précipitations accumulées sur l’île du Roi George jusqu’au début du mois de septembre ont dépassé 400 millimètres, soit 100 mm de plus que les valeurs typiques.

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/technologie-et-sciences/la-p%C3%A9ninsule-antarctique-vit-son-ann%C3%A9e-la-plus-chaude-depuis-plus-de-30-ans/ar-BB19Fph2?ocid=msedgntp#image=1

© Par Bernard TRITZ

Les machines à café : victimes de ransomware

msn.com – clubic.fr – De nos jours, même les machines à café peuvent être victimes de ransomware.

Par Benjamin Bruel, Publié le samedi 03 octobre 2020 à 08h55

© Fournis par Clubic

En début d’année, des hackers allemands trouvaient le moyen de manger gratis chez McDonald’s… Aujourd’hui, une machine à café intelligente exige une rançon de son propriétaire pour fonctionner correctement. Quel monde !

L’expérience, menée par un chercheur de la firme de cybersécurité Avast, s’est déroulée sur une machine iKettle de la marque Smarter, commercialisée à 250 dollars. Après une semaine d’efforts, l’hacker-chercheur pouvait faire faire ce qu’il voulait à l’appareil. Un moyen cocasse de mettre en garde les consommateurs contre les failles des objets connectés.

iKettle, faille après faille : Les premières failles de sécurité identifiées sur les produits Smarter remontent à 2015. À l’époque, des chercheurs britanniques montraient qu’il était possible de remplacer le firmware d’usine par un firmware malveillant, l’appareil étant dépourvu de signature de micrologiciel et d’environnement d’exécution sécurisé à l’intérieur du chipset.

Si Smarter s’est attachée à régler ces problèmes sur la troisième version de l’iKettle, l’entreprise n’a pas prévenu les utilisateurs des deux premières versions, pourtant encore largement utilisées. Martin Hron, de la firme Avast, s’est donc amusé à montrer, concrètement, ce que l’on pouvait faire avec ces appareils, cherchant à mettre en garde les utilisateurs.

La « porte » de la machine à café intelligente : Après s’être procuré sa machine, Martin Hron a découvert qu’elle agissait comme un point d’accès Wi-Fi ; une connexion non sécurisée lui permet de communiquer avec l’application smartphone du fabricant, nécessaire pour configurer la machine et l’utiliser à sa guise.

Cependant, en publiant les mises à jour du firmware, le fabricant n’inclut « pas de chiffrement, pas d’authentification et pas de signature de code », explique Ars Technica, qui a pu s’entretenir avec Martin Hron. C’est en partant de là que le chercheur en cybersécurité a pu prendre possession de la machine.

Notons que la portée de la démonstration reste limitée. Un potentiel attaquant doit en effet pouvoir localiser une cafetière vulnérable et se trouver à porter du Wi-Fi à laquelle elle est connectée pour utiliser cette technique de piratage.

Source : Ars Technica

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/technologie-et-sciences/de-nos-jours-m%C3%AAme-les-machines-%C3%A0-caf%C3%A9-peuvent-%C3%AAtre-victimes-de-ransomware/ar-BB19EJ7h?ocid=msedgntp#image=1

© Par Bernard TRITZ

Gironde : Commune victime d’espionnage

msn.com – capital.fr – Une petite commune de Gironde victime d’espionnage informatique depuis… 2017 !

Par Jérémy Joly, Publié le vendredi 02 octobre 2020 à 24h00

© Pixabay / Photo d’illustration Une petite commune de Gironde victime d’espionnage informatique depuis… 2017 !

Des logiciels malveillants permettaient d’espionner les ordinateurs de la mairie et même de les contrôler à distance.

Mais qui est donc l’auteur de ce surprenant piratage informatique ? Qui souhaitait espionner la mairie de Salles, une ville de 7.000 habitants située en Gironde, près d’Arcachon ? Depuis une quinzaine de jours, l’émoi règne dans cette localité, raconte Sud-Ouest. Un employé de la mairie a en effet découvert que des logiciels malveillants avaient été installés sur les ordinateurs de la mairie et quelqu’un les utilisait pour espionner l’activité des ordinateurs. Pire encore, cette intrusion informatique aurait commencé dès 2017.

Tout commence par hasard. Un employé municipal qui se connecte à son ordinateur à la mi-journée. Un moment où, en temps normal, personne ne travaille et les bureaux sont vides. A sa grande surprise, il découvre pourtant que son ordinateur est en activité. Quelqu’un consulte des fichiers ! Alerté, l’informaticien de Salles mène l’enquête. Sur les ordinateurs « stratégiques », un logiciel est installé qui permet de prendre à distance le contrôle d’un ordinateur. Les logiciels seraient en place depuis 2017 ou 2018, sous la mandature précédente.

Une plainte a été déposée pour découvrir les dessous de cette affaire surprenante. « C’est une affaire assez grave et un choc pour les employés », souligne le maire. L’opposition a, de son côté, indiqué qu’elle souhaitait que « toute la lumière soit faite sur cette étonnante découverte ». Selon Le Parisien, le maire a aussi demandé que les puces GPS équipant les véhicules de la commune ou encore les caméras de surveillance soient désactivées. Les ordinateurs ont aussi été nettoyés et sécurisés.

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/finance/other/une-petite-commune-de-gironde-victime-d-espionnage-informatique-depuis-2017/ar-BB19Eyat?ocid=msedgntp#image=1

© Par Bernard TRITZ

Le drone domestique d’Amazon ravive les craintes

msn.com – latribune.fr – Le drone domestique d’Amazon ravive les craintes sur la surveillance à domicile.

Par Rob Lever, AFP, Publié le vendredi 02 octobre 2020 à 17h30

© Fournis par La Tribune

La Ring Always Home Cam, qui sera vendue en 2021, suscite déjà des interrogations sur des risques de surveillance intrusive et sur de possibles atteintes à la confidentialité. Amazon assure que le micro-drone a été « fabriqué avec le respect de la vie privée à l’esprit » et qu’il fonctionne selon les instructions des clients. Se rechargeant grâce à une station, il peut être activé à distance et enregistrer jusqu’à cinq minutes de vidéo.

Certains militants s’inquiètent de l’utilisation qui sera faite des données collectées par cet appareil, qui fait partie de la marque Ring, rachetée par Amazon en 2018 et spécialisée dans les objets pour la maison connectée, notamment les sonnettes intelligentes.

Pour John Verdi, vice-président des politiques au Future of Privacy Forum, un groupe de réflexion basé à Washington, le drone pourrait ainsi contribuer à une « normalisation de la surveillance » à domicile.

« Quand les caméras, les micros et d’autres capteurs sont déployés dans des espaces privés comme un salon ou une chambre, cela conduit à accepter la surveillance au quotidien », prédit M. Verdi.

L’expert reconnaît toutefois qu’Amazon « a fait des efforts concernant la protection de la confidentialité de ce produit à la fois pour les mesures liées au matériel et au logiciel ».

Mais pour le professeur de droit à l’université de Washington et spécialiste de la sécurité privée Ryan Calo, l’appareil « pourrait progressivement s’avérer plus nocif qu’une caméra normale » en permettant à un usager de surveiller d’autres personnes sans leur consentement.

Bien que le drone soit présenté comme un objet domestique, il pourrait aussi être utilisé sur le lieu de travail, estime M. Calo, et « permettre à la personne qui le contrôle d’espionner n’importe qui et il n’y aura nulle part où se cacher. »

Cela pourrait par exemple permettre à un individu violent d’épier son ou sa partenaire.

Plus direct, le groupe britannique Big Brother Watch juge que la caméra volante est « probablement l’outil de surveillance le plus effrayant jamais produit par Amazon. »

« Nos clients cherchent des moyens pour s’assurer que leurs maisons et leurs familles sont en sécurité. Nos nouveaux produits et fonctionnalités, dont la Always Home Cam, les aident justement à faire cela », a réagi un porte-parole d’Amazon.

Un lien avec la police ? : Amazon a subi dans le passé de vives critiques en raison du partage de vidéos enregistrées par des sonnettes Ring avec des services de police ayant encouragé les propriétaires à se servir de ces appareils.

Le groupe assure que les caméras d’intérieur ne sont pas visées par des demandes des forces de l’ordre et ne sont pas équipées de micros pour enregistrer le son. Mais pour M. Calo, malgré les garanties du groupe, « ça ne sera peut-être pas du ressort d’Amazon, mais d’un tribunal si la police demande un mandat ».

Certains détracteurs craignent aussi qu’Amazon ou ses partenaires ne cherchent à récupérer des données à des fins commerciales. Si l’utilisation qui sera faite de ces données reste mystérieuse, M. Calo rappelle qu’avec Amazon il y a « de nombreux antécédents » qui montrent que l’entreprise « a tenté de monétiser ce qu’elle savait sur ses clients à partir de leur historique de recherche ou d’achat. Cela fait partie de leur modèle économique. »

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/technologie-digital/le-drone-domestique-d-amazon-ravive-les-craintes-sur-la-surveillance-%C3%A0-domicile/ar-BB19E9Ph?ocid=msedgntp#image=1

© Par Bernard TRITZ

Fibre Optique, Test de Débit Free

Fibre Optique, Tests de Débit Free

Par Bernard TRITZ, publié le samedi 03 octobre 2020 à 02h25

Tests de débit FREE, ce jour

Samedi 03 octobre 2020 à 02h25

En cette très grande période d’après Confinement d’État historique, l’enjeu du télétravail n’a jamais eu autant d’opportunités pour un développement personnel vraiment professionnel « #donnant=donnant ». 

Avec la Fibre Optique c’est parfaitement possible !

Mieux avec la FREBOX POP V8 c’est encore mieux !

Sans : c’est très probablement une galère royale d’État.

Ce samedi 03 octobre 2020 à 02h25, très tôt le matin, le Test « mesure » de débit, confirment mon statut de client FREE. Depuis plus de 22 mois et demi : tout est parfaitement cadré et nominal, correspondant à mon statut de client particulier. 

Les débits sont parfaits, constants et fiables, les tarifs facturés sont très exactement conformes au centime près.

Les factures reçues le confirment.

En particulier, pendant cette longue période de Confinement d’État historique, je dois dire un très grand MERCI à FREE. 

Merci… 

Nota : Les débits de Fibre Optique correspondent à une classification de position géographique : Zone dense ou Moyennement dense… 

Test Fibre Optique FREE cliquer ici : https://freebox-news.com/tutoriel/test-debit-free

Commentaire : Rien à ajouter, tout a déjà été dit : « J’ai FREE, j’ai tout compris ! »

Merci FREE ! Une nouvelle fois.

Pour un renseignement, ne pas hésiter à contacter, réponse assurée.

Je suis tellement satisfait avec la nouvelle FREEBOX POP V8.

Elle a des performances bien supérieures, c’est vérifié avec cette preuve.

© Par Bernard TRITZ