WordPress, Posts, Likes

Nouveau record 179 Likes

Un grand merci à tous nos visiteurs, blogueuses et blogueurs, qui nous font l’honneur de nous visiter, de déposer un ou plusieurs Likes pour des Articles ou Posts, ou bien à des commentaires.

Merci à vous tous !

© Par Bernard TRITZ

Des hackers tentent de se faire passer pour la Police Nationale

20minutes.fr – High-tech – Phishing : Des « hackers » tentent de se faire passer pour la police nationale… avec des fautes d’orthographe. PIRATAGE : Des pirates amateurs tentent de se faire passer pour la police nationale en utilisant une adresse mail Outlook et demandent 8.500 euros à leurs cibles.

Par 20 Minutes avec agence – Publié le 15/09/20 à 17h29 — Mis à jour le 15/09/20 à 17h29

Une tentative de phishing (illustration) — Geeko

Au début du mois de septembre, un jeune homme a reçu un mail avec pour objet et expéditeur : « Direction centrale de la police judiciaire nationale ». L’adresse était hébergée sur Outlook, alors que la police utilise des adresses en « gouv.fr ». Le contenu du message a suffi pour que cette personne reconnaisse une tentative phishing, rapporte Numerama.

Le corps du message contient le texte la mention « Voir document PDF », écrite en bleu, et une pièce jointe nommée « Direction centrale de la police judiciaire nationale-converti-compressé.pdf ». Sans trace de logiciel malveillant, le mail a réussi à passer sans difficulté le filtre antispam de l’adresse Wanadoo du jeune homme, se retrouvant donc directement dans sa boîte de réception.

8.500 euros « d’amende pénale » : En cliquant sur la pièce jointe, Numerama a pu découvrir un document estampillé aux couleurs de la police judiciaire mais truffé de fautes de grammaire et d’anachronismes. La lettre informe que la personne fait l’objet de « plusieurs Poursuites Judiciaires » dont « la pédopornographie », « l’exhibitionniste » ou encore le « trafic sexuelle » (sic) et qu’il faut contacter une adresse hébergée sur Gmail pour donner des justifications.

Après plusieurs échanges de mails, les malfaiteurs ont transmis un RIB et demandé la somme de 8.500 euros « d’amende pénale », payable en deux fois, sinon une procédure judiciaire serait lancée et l’affaire serait rendue publique. Il s’agissait d’une tentative de phishing, technique bien connue, mais pas vraiment maîtrisée par ces pirates amateurs qui se sont révélés inoffensifs.

Lire la Suite : https://www.20minutes.fr/high-tech/2862427-20200915-phishing-hackers-tentent-faire-passer-police-nationale-fautes-orthographe

© Par Bernard TRITZ

Fibre Optique, Tests de Débit Free

Fibre Optique, Tests de Débit Free

Par Bernard TRITZ, publié le mardi 15 septembre 2020 à 13h29 

Test de débit FREE, ce jour

En cette très grande période d’après Confinement d’État historique, l’enjeu du télétravail n’a jamais eu autant d’opportunités pour un développement personnel vraiment professionnel « #donnant=donnant ». 

Avec la Fibre Optique c’est parfaitement possible !

Mieux avec la FREBOX POP V8 c’est encore mieux, record battu !

Sans : c’est très probablement une galère royale d’État.

Ce mardi 15 septembre 2020 à 13h29, en début d’après-midi, le Test mesure de débit, confirme mon statut de client FREE. Depuis plus de 22 mois : tout est parfaitement cadré et nominal, correspondant à mon statut de client particulier. 

Les débits sont parfaits, constants et fiables, les tarifs facturés sont très exactement conformes au centime près.

Les 4 dernières factures reçues le confirment.

En particulier, pendant cette longue période de Confinement d’État historique, je dois dire un très grand MERCI à FREE. 

Merci… 

Nota : Les débits de Fibre Optique correspondent à une classification de position géographique : Zone dense ou Moyennement dense… 

Faire le test Fibre Optique cliquer sur le lien ci-après : https://freebox-news.com/tutoriel/test-debit-free

Commentaire : Rien à ajouter, tout a déjà été dit : « J’ai FREE, j’ai tout compris ! »

Merci FREE ! Une nouvelle fois.

Pour un renseignement, ne pas hésiter à contacter, réponse assurée.

Je suis tellement satisfait avec la nouvelle FREEBOX POP V8.

Elle a des performances bien supérieures, c’est vérifié avec cette preuve.

© Par Bernard TRITZ

Nvidia : racheter le géant des puces mobiles ARM

20minutes.fr – High-tech – Nvidia veut racheter le géant des puces mobiles ARM pour 40 milliards de dollars. TECHNOLOGIE : De nombreuses voix s’opposent à cette transaction qui pourrait menacer la sacro-saint neutralité de l’entreprise britannique vis à vis des fabricants de smartphones.

Par 20 Minutes avec AFP – Publié le 15/09/20 à 00h45 — Mis à jour le 15/09/20 à 00h45

Le patron de Nvidia Jensen Huang en 2017. — Chiang Ying-ying/AP/SIPA

Alors que tous les yeux sont braqués sur TikTok, Nvidia a créé la surprise lundi. Le géant des cartes graphiques, qui a de grosses ambitions sur le front de l’IA, a annoncé qu’il allait racheter le leader des puces pour smartphones ARM au groupe japonais SoftBank pour la coquette somme de 40 milliards de dollars. Cette méga-acquisition devrait être finalisée d’ici mars 2022, sous réserve de l’approbation de nombreuses autorités réglementaires dans le monde entier, et notamment britanniques qui voient d’un oeil suspicieux le changement de propriétaire de ce joyau technologique national.

Le gouvernement britannique a fait valoir qu’il avait conscience du « rôle vital d’ARM dans le secteur de la technologie » et l’économie au Royaume-Uni. Il étudie cette transaction « y compris son impact pour le siège social de Cambridge », avec la possibilité de « prendre les mesures appropriées ».

L’un des co-fondateurs d’ARM, Hermann Hauser, s’est quant à lui dit « extrêmement inquiet » du passage sous pavillon américain de l’entreprise alors qu’elle est « la dernière restante au Royaume-Uni avec une position dominante dans la téléphonie mobile et les microprocesseurs ».

Des partenariats menacés : Le rachat ne ferait, selon lui, qu’aggraver la domination de la technologie américaine, comme le montre la puissance des géants comme Apple, Amazon ou Facebook. « La vente d’ARM à Nvidia va détruire son modèle d’entreprise : être la » Suisse du secteur des microprocesseurs « en agissant de manière égale envers ses 500 détenteurs de licences, s’émeut M. Hauser dans une lettre au Premier ministre. Or, » la plupart d’entre eux sont des concurrents de Nvidia » et plusieurs sont des entreprises britanniques, relève M. Hauser.

Sans donner de garanties sur les 3.000 employés au Royaume-Uni (sur 6.500 dans le monde), Nvidia promet de garder le siège d’ARM à Cambridge et veut y bâtir un « super-ordinateur d’intelligence artificielle » ainsi que son « hub européen ». Le patron de Nvidia, Jensen Huang, a également assuré dans une lettre à ses employés qu’il allait « maintenir la neutralité » d’ARM vis-à-vis de ses clients ainsi que son modèle de licence ouverte.

Ascension fulgurante : Fondé en 1990 en Angleterre, ARM est un spécialiste des microprocesseurs avec une part de marché mondiale écrasante dans les smartphones (95 %). Mais ses puces, fabriqués sous licence, se retrouvent aussi dans d’innombrables capteurs, objets connectés et services de Cloud (informatique à distance).

Nvidia paie le prix fort pour monter en puissance dans l’intelligence artificielle, les objets connectés et la 5G, les points forts d’ARM. C’est l’une des plus importantes fusions-acquisitions mondiales annoncées depuis le début de l’année et l’une des plus importantes jamais réalisées dans le secteur des microprocesseurs, et qui propulse Nvidia au rang de mastodonte du secteur.

Lire la Sourse : https://www.20minutes.fr/high-tech/2861635-20200915-nvidia-veut-racheter-geant-puces-mobiles-arm-40-milliards-dollars

© Par Bernard TRITZ

Macron se moque des défenseurs

20minutes.fr – High-tech – 5G : Macron se moque des défenseurs du « modèle Amish » au détriment de la nouvelle technologie. FRENCH TECH : Devant une centaine d’entrepreneurs et entrepreneuses, le président a affirmé que « la France va prendre le tournant de la 5G ».

Par 20 Minutes avec AFP – Publié le 15/09/20 à 05h46 — Mis à jour le 15/09/20 à 05h46

Emmanuel Macron lors de la rencontre à l’Elysée avec les acteurs de la French Tech, le 14 septembre 2020. — Charles Platiau/AP/SIPA

Au lendemain de la demande de moratoire de 70 élus de gauche et écologistes sur la 5G, dont Jean-Luc Mélenchon et Yannick Jadot, le chef de l’Etat a clairement pris position. « Oui la France va prendre le tournant de la 5G », a lancé Emmanuel Macron lundi devant des entreprises du numérique. Loin de chercher un consensus, il a préféré ironiser sur ceux qui préféreraient « le modèle Amish », alors que l’attribution des fréquences de cette technologie mobile doit débuter à la fin du mois.

« Tordre le cou à toutes les fausses idées » : « La France est le pays des Lumières, c’est le pays de l’innovation (…) On va tordre le cou à toutes les fausses idées », a insisté le chef de l’Etat devant une centaine d’entrepreneurs et entrepreneuses de la « French Tech » réunis dans la salle des fêtes de l’Elysée. « J’entends beaucoup de voix qui s’élèvent pour nous expliquer qu’il faudrait relever la complexité des problèmes contemporains en revenant à la lampe à huile ! Je ne crois pas que le modèle Amish permette de régler les défis de l’écologie contemporaine », s’est moqué le chef de l’Etat, en référence à cette communauté religieuse américaine qui vit comme au XVIIIe siècle.

En costume mais sans cravate, Emmanuel Macron s’est dit ravi de retrouver le milieu des start-up, au cours du premier événement de grande ampleur organisé à l’Elysée depuis le confinement. « On est en train de démontrer qu’on peut continuer à faire des événements en période covid », a-t-il dit, même s’il faudra « vivre avec le virus, dans doute pour des semaines, peut-être des années ». Il a aussi rappelé que le plan de relance flécherait 7 milliards vers le secteur du numérique, notamment pour la transformation numérique de l’Etat.

Sur Twitter

Le chef de l’Etat a enfin défendu une Europe numérique souveraine. « Sur la 5G et beaucoup d’autres sujets, on ne doit dépendre d’aucune puissance non européenne », a-t-il martelé, en appelant notamment à « rouvrir la bataille sur le cloud ».

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/high-tech/2861835-20200915-5g-macron-moque-defenseurs-modele-amish-detriment-nouvelle-technologie

© Par Bernard TRITZ