Microsoft, Windows 10, 120 vulnérabilités

20minutes.fr – High-tech – Microsoft corrige plus de 120 vulnérabilités de Windows 10 avec son dernier patch. TECH : Le nouveau Patch « Tuesday », corrige, pas moins de 20 bugs critiques susceptibles de permettre l’exécution de code à distance.

Par Jennifer Mertens pour 20 Minutes – Publié le 12/09/20 à 11h05 — Mis à jour le 12/09/20 à 11h05

Windows 10
Windows 10

La firme de Redmond vient de publier son nouveau patch correctif mensuel. Une nouvelle édition du Patch Tuesday qui vient colmater 129 vulnérabilités au sein de Windows 10. Parmi celles-ci, 32 failles ont été classées comme risques d’exécution de code à distance dont 20 ont été qualifiées de critiques, soit la plus grande note sur l’échelle de dangerosité de bugs de Microsoft.

L’édition septembre 2020 du Patch Tuesday apporte donc des correctifs pour des failles de sécurité relativement inquiétantes. Certaines concernent des systèmes installés sur les réseaux d’entreprise. Si elles sont exploitées, les dégâts pourraient être importants. C’est pourquoi il est évidemment conseillé d’installer le nouveau patch de sécurité de Microsoft.

À installer de toute urgence – Si la firme de Redmond veille à ne pas donner trop de détails lors de la publication d’un nouveau patch, les hackers se fient aux déclarations de Microsoft pour chercher et dénicher les failles plus intéressantes, afin de les exploiter avant que les utilisateurs ne téléchargent les correctifs.

Autrement dit, il vaut mieux ne pas tarder avant d’installer le Patch Tuesday une fois qu’il a été rendu public.

Mise à jour effectuée

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/high-tech/2858435-20200910-microsoft-corrige-plus-de-120-vulnerabilites-de-windows-10

© Par Bernard TRITZ

Google : 1 patch de sécurité pour corriger 52 failles

20minutes.fr – High-tech – Google publie un patch de sécurité pour corriger 52 failles au sein d’Android – ANDROID : Huit failles ont été qualifiées de critiques.

Par Jennifer Mertens pour 20 Minutes – Publié le 12/09/20 à 11h35 — Mis à jour le 12/09/20 à 11h35

Android : une faille expose les données bancaires et mots de passe des utilisateurs — Geeko

À l’image de Microsoft et de son Patch Tuesday, Google publie tous les mois un bulletin de sécurité pour corriger les failles identifiées au sein d’ Android. Une règle à laquelle la firme de Mountain View n’a pas dérogé en ce mois de septembre puisqu’elle vient de publier son patch de sécurité du mois. Un patch relativement important puisqu’il vient combler pas moins de 52 brèches de sécurité.

Un nombre relativement important de failles de sécurité, d’autant plus que huit d’entre elles ont été jugées critiques. Les 44 autres représentent également un risque élevé pour la sécurité des utilisateurs. L’exploitation de ces failles aurait donc pu potentiellement avoir de lourdes conséquences et le risque est encore présent tant que le patch n’a pas été installé sur l’ensemble des smartphones.

Une faille très préoccupante : L’une de ces failles est particulièrement inquiétante puisqu’elle permet d’installer des malwares sur des téléphones sous Android, et ce, sans la contrainte d’avoir le smartphone en main. « Le plus grave de ces problèmes est une vulnérabilité de sécurité critique dans le composant Media Framework qui pourrait permettre à un attaquant distant utilisant un fichier spécialement conçu d’exécuter du code arbitraire dans le contexte d’un processus privilégié », explique Google dans un billet sur son blog. Fort heureusement, aucun indice n’indique qu’elle a été exploitée.

À noter que Google prévient les constructeurs de smartphones de ses trouvailles bien avant de publier son rapport, afin que ces derniers puissent procéder aux corrections. Cependant, si le patch correctif d’Android est proposé au téléchargement, la disponibilité de la mise à jour est laissée à l’appréciation des constructeurs de smartphones. La tâche leur revient de proposer une mise à jour correctrice sur leurs appareils.

Pensez donc à vérifier les mises à jour de votre smartphone, depuis ses paramètres, options « A propos » de l’appareil, onglet « Mise à jour logicielle ».

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/high-tech/2858935-20200910-google-publie-un-patch-de-securite-pour-corriger-52-failles-au-sein-d-android

© Par Bernard TRITZ

TF1 – The Voice Kids : Recaler un enfant…

20minutes.fr – Arts-stars – Télévision – TF1 – « The Voice Kids » : Recaler un enfant, un exercice délicat pour les coachs. L’ÉCOLE DU TACT : Alors que le dernier épisode des auditions à l’aveugle de « The Voice Kids » sera diffusé samedi sur TF1, « 20 Minutes » s’est intéressé à ce qu’il se passe lorsque aucun coach ne retourne son fauteuil.

Par Fabien Randanne – Twitter – Publié le 12/09/20 à 08h05 — Mis à jour le 12/09/20 à 08h05

Soprano, Patrick Fiori, Jenifer et Kendji Girac sont les coachs de la saison 7 de The Voice Kids. — Thomas BRAULT/ ITV /TF1

Voir un enfant se prendre un vent aux auditions à l’aveugle de The Voice Kids, ce n’est pas le moment le plus plaisant d’un samedi soir passé devant TF1. Mais c’est la règle du télé crochet : les coachs ne retournent leur fauteuil que lorsque la performance d’un candidat ou d’une candidate les intéresse. Cette émission, ce n’est pas L’école des fans où tout le monde repart avec un 10/10 et une vitrine de magasin de jouet même après avoir transformé une chanson d’Hervé Vilard en tambouille sonore péniblement audible. À la fin, il n’y aura qu’un gagnant ou une gagnante.

Côté téléspectateurs, c’est parfois un crève-cœur de voir les pitchounes accuser le coup. Comme lorsque, cette saison, Kayla, américano-canadienne d’une mignonnerie absolue du haut de ses 8 ans, n’a pas convaincu avec sa reprise de Singin’ in the Rain. Alors qu’elle faisait – excusez du peu – des claquettes.  Jenifer, Soprano, Kendji Girac et Patrick Fiori sont allés la rejoindre pour la consoler. Ils lui ont parlé des lumières de Broadway et son visage s’est illuminé.

Kendji a « peur de les offenser » : Dans le prime de samedi dernier, Amélya, 9 ans, n’a pas eu plus de succès avec son interprétation de Ce n’était qu’un rêve. Jenifer lui a affirmé qu’elle avait une voix extra, mais a noté « un problème d’articulation ». Kendji en a diagnostiqué la cause : « Je pense que c’est parce que ses dents n’ont pas encore repoussé. » La gamine a alors souri, toutes gencives dehors, s’imaginant peut-être retenter sa chance l’an prochain avec quelques canines et incisives de plus. Et Soprano de conclure, en invitant le public à applaudir : « Regarde comme le public t’aime ! ». Un atterrissage en douceur pour un exercice délicat.

« C’est stressant de dire à un enfant ce qu’il n’a pas bien fait alors qu’il est devant un public et, peut-être, devant ses coachs préférés. On a peur de les offenser », confiait Kendji en juillet, lors de la présentation de l’émission à la presse. Son credo : « Dire la vérité avec tendresse. Ça fait un petit pincement au cœur mais ça les rend plus fort. Ça peut les aider pour plus tard. » Patrick Fiori à la relance : « On ne dit pas à un enfant : « Salut, ciao ! ». C’est rare, mais les mots peuvent nous manquer pour les accompagner. En règle générale, quand l’un ou l’une ne trouve pas les mots, il est possible de se reposer sur les autres. Si on a une petite indélicatesse, quelque chose s’enclenche chez les autres coachs pour que la bienveillance reste le mot d’ordre. »

Valérie Roumanoff, hypnothérapeute et autrice des Histoires magiques du soir (éditions First), trouve que les coachs « sont plutôt sympas ». « Il ne faut pas considérer leur jugement comme définitif et absolu », explique-t-elle à 20 Minutes en soulignant qu’aucun d’eux n’a cette prétention.

« Dédramatiser » : Pour elle, la question n’est pas tant la déception des enfants que celle de leurs parents : « S’ils considèrent que le jeu est important pour la réussite du petit, ce dernier peut avoir l’impression de trahir les espoirs qui ont été placés en lui. Même si les choses ne sont pas verbalisées, cela peut être inconscient et l’enfant va le sentir. » A contrario, s’ils présentent à leur progéniture le télécrochet comme « une expérience ludique pouvant lui apprendre des trucs, ça va lui permettre de prendre les choses à la légère. Il faut dédramatiser : c’est une aventure à aborder comme un plaisir, que ce soit celui de passer à la télévision ou d’avoir l’occasion de montrer ce que l’on sait faire », avance Valérie Roumanoff. Soprano, en conférence de presse, ne disait pas autre chose : « Il faut remettre les choses à leur place. Ce sont des enfants, ils viennent, ils s’amusent, ils sont contents. »

Alors, si vous envisagez de déposer la candidature de votre graine de chanteur ou de chanteuse, ne leur mettez pas de pression inutile et préparez-la à une éventuelle déconvenue. « Quand on a 8 ans, ou même 16 ans, on a énormément de temps devant soi pour savoir ce qu’on veut faire dans la vie. Ils auront d’autres opportunités, reprend l’hypnothérapeute. S’ils croient que c’est la seule chance de leur vie, ça va forcément influer sur leurs émotions. » Et pas en bien.

Cependant, la plupart se montrent très philosophes même s’ils sont encore en CM1. « De voir que les enfants étaient beaucoup plus préparés que moi à toutes les issues possibles m’a apaisée. En entendant les petits dire, lorsque personne ne s’est retourné : « Je suis content, merci de m’avoir écouté », j’ai pris conscience qu’il n’y avait pas de drame », glissait Amel Bent il y a deux ans à 20 Minutes, alors qu’elle était coach de la saison 5 de The Voice Kids. Être sur le plateau de l’émission est déjà, pour eux, une victoire en soi et la promesse de pouvoir frimer à la récré.

Lira la Source : https://www.20minutes.fr/arts-stars/television/2857831-20200912-the-voice-kids-recaler-enfant-exercice-delicat-coachs

© Par Bernard TRITZ

Blog WordPress inf-os-tech.fr

Blog WordPress inf-os-tech.fr

Statistiques : Pays visiteurs

Ce blog aura été lancé le dimanche 19 juillet 2020, voici un aspect des statistiques après 54 journées en ligne, les pays visiteurs d’un peu plus d’un mois en ligne.

Observations de ce samedi 12 septembre 2020 à 07h10.

Le nouveau pays visiteur est : le Mali

Pays Visiteurs – Maps
Pays Visiteurs – Liste

Merci aux visiteurs, tous les visiteurs (femmes et hommes) de tous ces pays, en particulier ceux comme aujourd’hui !

Thank you to visitors, all visitors (women and men) from all these countries, especially today !

Un immense merci à tous les visiteurs de cette belle journée, et, depuis le début du Blog le 19 juillet 2020.

© Par Bernard TRITZ

Peau artificielle : sensible à la douleur

20minutes.fr – High-tech – Des chercheurs australiens mettent au point une peau artificielle sensible à la douleur. SCIENCE : C’est une avancée significative pour les technologies biomédicales de nouvelle génération, notamment les prothèses.

Par Jennifer Mertens pour 20 Minutes – Publié le 11/09/20 à 16h31 — Mis à jour le 11/09/20 à 16h31

Des chercheurs mettent au point une peau artificielle sensible à la douleur — Geeko

Des chercheurs de l’Institut royal de technologie de Melbourne, en Australie, sont parvenus à mettre au point un nouveau type de peau artificielle. Celle-ci est en mesure de ressentir la douleur. Si la peau artificielle n’a rien de nouveau, de même que les peaux sensibles au toucher développées en laboratoires, le fait qu’une peau artificielle puisse ressentir la sensation de douleur est inédit.

« Jusqu’à présent, aucune technologie électronique n’a été en mesure d’imiter de manière réaliste cette sensation de douleur très humaine. Notre peau artificielle réagit instantanément lorsque la pression, la chaleur ou le froid atteignent un seuil douloureux. C’est une étape cruciale dans le développement futur des systèmes de rétroaction sophistiqués dont nous avons besoin pour fournir des prothèses vraiment intelligentes et une robotique intelligente », a expliqué le professeur Madhu Bhaskaran, chercheur principal sur le projet.

C’est grâce aux différents composants électroniques que la peau est en mesure de ressentir la douleur. Celle-ci intègre des capteurs à pression, un revêtement réactif à la température et une cellule de mémoire semblable à celle du cerveau. La peau artificielle est en mesure d’imiter « la réponse de rétroaction quasi instantanée du corps et peut réagir aux sensations douloureuses avec la même vitesse d’éclairage que les signaux nerveux se déplacent vers le cerveau ».

Vers de véritables prothèses intelligentes : « Nous ressentons des choses tout le temps à travers la peau, mais notre réaction à la douleur ne se déclenche qu’à un certain moment, comme lorsque nous touchons quelque chose de trop chaud ou trop pointu. Aucune technologie électronique n’a été en mesure d’imiter de manière réaliste cette sensation très humaine de douleur – jusqu’à présent. Notre peau artificielle réagit instantanément lorsque la pression, la chaleur ou le froid atteignent un seuil douloureux », poursuit le chercheur.

Ce nouveau type de peau est une étape cruciale dans le développement futur de prothèses intelligentes, mais aussi dans le cadre de la robotique. La peau sensible à la douleur n’en est encore qu’à l’état de prototype, mais elle est véritablement encourageante. Il faudra certainement encore plusieurs années avant qu’elle ne soit intégrée à des prothèses.

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/high-tech/2858439-20200910-des-chercheurs-mettent-au-point-une-peau-artificielle-sensible-a-la-douleur

© Par Bernard TRITZ

Bouches-du-Rhône : Le préfet sommé de limiter l’obligation du port du masque

20minutes.fr – Justice – Coronavirus dans les Bouches-du-Rhône : Le préfet sommé de limiter l’obligation du port du masque aux zones à « forte densité ». COVID-19 : Le tribunal administratif de Marseille a signifié vendredi au préfet des Bouches-du-Rhône d’être plus précis dans son arrêté.

Par 20 Minutes avec AFP – Publié le 11/09/20 à 22h50 — Mis à jour le 11/09/20 à 22h50

Coronavirus dans les Bouches-du-Rhône : Le préfet sommé de limiter l’obligation du port du masque aux zones à « forte densité » — SOPA Images / SIPA/SIPA

Il va falloir revoir sa copie. Vendredi, le tribunal administratif de Marseille a sommé le préfet des Bouches-du-Rhône d’être plus précis dans son arrêté rendant obligatoire le port du masque dans les villes du département, afin de le limiter aux zones à « forte densité ».

Le juge des référés avait été saisi par un habitant d’une petite commune du département qui estimait que l’obligation du port du masque, « dans les zones urbanisées ou agglomérées du département », comme le précise l’arrêté préfectoral, était trop vague.

Pour mardi midi, au plus tard : « Il est enjoint au préfet de prendre, au plus tard le mardi 15 septembre à midi, un ou de nouveaux arrêtés ou de modifier son arrêté du 5 septembre 2020 pour limiter l’obligation de port du masque qu’il prévoit à des périmètres définis de façon simple et lisible », déclare le juge dans son ordonnance.

Ce ou ces nouveaux arrêtés doivent permettre « d’englober de façon cohérente les lieux caractérisés par une forte densité de personnes ou une difficulté à assurer le respect de la distance physique. A défaut, l’exécution de l’article 1er de l’arrêté du 5 septembre 2020 sera suspendue », poursuit le juge.

« Le juge des référés procède à une nécessaire conciliation entre les impératifs de santé publique d’une part et la préservation des libertés individuelles d’autre part », a réagi l’avocat du plaignant, Me Sylvain Carmier.

« Le Premier Ministre sollicite que le préfet prenne de nouvelles mesures afin d’endiguer la progression du virus. Il faut espérer que ces mesures seront plus efficaces et moins technocratiques », a-t-il ajouté, évoquant le discours prononcé par Jean Castex vendredi après-midi.

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/justice/2859775-20200911-coronavirus-bouches-rhone-prefet-somme-limiter-obligation-port-masque-zones-forte-densite

© Par Bernard TRITZ