Nostalgie, Année 60, le Twist…

Nostalgie, Année 60, le Twist…

Un moment de fête avec les années 60, « let twist again ! »

Johnny et Sylvie dansent le Twist
Johnny et Sylvie dansent le Twist
Let twist again !

Allez on se laisse aller à chanter ensemble, partageons !

© Par Bernard TRITZ

Incendies – Bouches-du-Rhône, Coudoux, 15 hectares de broussailles détruits

msn.com – Franceinfo – Bouches-du-Rhône : 15 hectares de broussailles détruits par un incendie dans les collines de Coudoux.

Par Franceinfo – Lundi 3 août 2020 – 23h30

Incendie à Coudoux du 03 août 2020 vers 18h00

Les pompiers des Bouches-du-Rhône tiennent à souligner que « les prévisions météorologiques annoncées pour le mardi 4 août font craindre d’éventuels nouveaux départs de feu ».

Quinze hectares de broussailles ont été détruits lundi 3 août par un incendie dans les collines de Coudoux (Bouches-du-Rhône), rapporte France Bleu Provence. Le feu s’est déclaré en fin d’après-midi mais les secours n’ont été alertés que vers 19h. 200 sapeurs-pompiers, 50 engins et sept canadairs sont sur place pour lutter contre ce violent feu de broussailles et de garrigue qui se propage à une zone escarpée proche d’habitations.

Incendie à Coudoux du 03 août 2020 vers 18h00

Les soldats du feu ont pu contenir l’incendie et éviter sa propagation sur le secteur habité de la Bastide neuve. « La situation évolue favorablement » précisent les sapeurs-pompiers. « Trente habitations menacées directement par les flammes, ont pu être protégées. » L’origine du départ de feu reste inconnue. Les pompiers des Bouches-du-Rhône tiennent à souligner que « les prévisions météorologiques annoncées pour le mardi 4 août font craindre d’éventuels nouveaux départs de feu ». Ils restent mobilisés et en appellent au civisme des citoyens.

Lire la Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/bouches-du-rh%c3%b4ne-15-hectares-de-broussailles-d%c3%a9truits-par-un-incendie-dans-les-collines-de-coudoux/ar-BB17wHiX?ocid=hubelections#image=1

© Par Bernard TRITZ

Arnaques, Internet : Le Russe Alexander Vinnik…

20minutes.fr – Arnaques sur Internet : Le Russe Alexander Vinnik renvoyé en procès en France. PAS TRES NET : Accusé d’être derrière des rançongiciels, l’homme est également réclamé par les Etats-Unis et la Russie.

Par G. N. avec AFP – Publié le 03/08/20 à 21h54 — Mis à jour le 03/08/20 à 21h54

Alexander Vinnik (au centre), escorté par la police grecque, en décembre 2017, peu après son arrestation. — LOUISA GOULIAMAKI / AFP

Soupçonné de vastes escroqueries en ligne et au cœur d’un bras de fer entre France, Etats-Unis et Russie, le Russe Alexander Vinnik a été renvoyé en procès à Paris dans une affaire d’extorsion de dizaines de millions d’euros. Cet homme, arrêté en Grèce en 2017 et remis fin janvier aux autorités françaises, doit être jugé devant le tribunal correctionnel, a-t-on appris lundi de sources judiciaire et proches du dossier, confirmant une information du Parisien.

Dans son ordonnance, le magistrat instructeur l’a notamment renvoyé en procès pour « extorsion », « blanchiment aggravé », « association de malfaiteurs en vue de commettre un délit passible de 10 ans d’emprisonnement », ainsi que pour s’être introduit frauduleusement dans des systèmes de traitement automatisé de données, a précisé la source proche.

Un préjudice estimé à 135 millions d’euros : Alexander Vinnik, qui rejette ces accusations, est notamment soupçonné par la justice française d’être derrière le rançongiciel Locky, dont ont été victimes plusieurs dizaines de particuliers, collectivités et entreprises entre 2016 et 2018. Ce logiciel malveillant, qui crypte les données et ne les débloque que contre paiement d’une rançon, aurait occasionné un préjudice estimé en 2018 à environ 135 millions d’euros.

« Au bout de trois mois, le juge d’instruction, après avoir reçu de nouvelles pièces, clôt l’affaire avant même que nous puissions déposer nos observations. Nous n’avons pas pu exercer les droits de la défense », a réagi auprès de l’AFP l’avocate en France de Vinnik, Me Ariane Zimra. Elle a également déploré les conditions de remise de son client à la France, dénonçant une intervention du pouvoir exécutif grec et l’absence de traduction pour de nombreuses pièces du dossier.

Bitcoin et tourisme hellène : Alexander Vinnik a été arrêté dans une station touristique du nord de la Grèce en juillet 2017, sur la base d’un mandat d’arrêt américain. En janvier de la même année, un procureur fédéral américain avait prononcé 21 chefs d’inculpation à son encontre aux Etats-Unis où il est soupçonné d’être le cerveau de BTC-e, une des principales plateformes d’échange de bitcoin dans le monde jusqu’à sa fermeture.

« Grâce aux efforts de M. Vinnik, BTC-e est devenu l’un des principaux moyens par lesquels les cybercriminels à travers le monde blanchissaient les produits de leur activité illicite », a écrit le procureur américain Brian Stretch dans son acte d’accusation, consulté par l’AFP. De leurs côtés, les services de la police financière du Trésor américain, FinCen, avaient condamné civilement BTC-e à payer une amende de 110 millions de dollars. Alexander Vinnik lui-même avait écopé d’une amende de 12 millions de dollars.

Réclamé par Paris qui avait émis un mandat d’arrêt européen en 2018, Alexander Vinnik demandait à être extradé vers la Russie, où il est poursuivi pour une escroquerie portant sur 9.500 euros, sans commune mesure avec l’affaire BTC-e ou les faits qui lui sont reprochés en France. Mais le mandat européen ayant priorité pour la Grèce, il a fini par être remis aux autorités françaises, qui l’ont aussitôt mis en examen et écroué, le plaçant à l’isolement.

Lire la Source : https://www.20minutes.fr/societe/2833871-20200803-arnaques-internet-russe-alexander-vinnik-renvoye-proces-france

© Par Bernard TRITZ