Arnaque, Escroquerie – Appeler un chat un chat

N’ayons pas peur des mots ni des maux…

Quels sont nos maux : les deux mots suivant Arnaque et Escroquerie

Comme vendre un produit cher, en promettant des aides de l’État ou Gouvernementales ou autres très hypothétiques fluctuantes vers la baisse ou disparaissent tout simplement.

Insister lourdement sur ces aides de l’État, comme pour rassurer, mettre en confiance, en répétant le prix de vente par exemple 13.000,00 € en déduisant les pseudos aides de l’État environ 10.000,00 €, vous ne paierez que 3.000,00 €. Il faut que ce soit très, très alléchant pour inciter le client à signer le Crédit à la consommation, le plus rapidement possible.

Pourquoi ? L’entreprise vendeuse reçoit un virement bancaire de la maison de crédit : elle est certaine d’être payée.

Le Crédit est un mur infranchissable entre le client de la Pompe à Chaleur et le client condamné à honorer les prélèvements bancaires mensuels sur son compte.

Les Aides de l’État, viendront ou pas, et pas tout de suite, ou pas du tout.

Le client comprend rapidement qu’il s’est fait avoir.

Urgence : il y a urgence à légiférer, interdire ce genre de ventes au forceps, si le vendeur est sûr des aides, il faut prévoir que ce soit lui (le vendeur) qui prenne le risque et pas au client, et que tout soit consigné, très précisément, dans les détails, dans le contrat de vente. Le client final ne doit payer que le solde annoncé avant-vente, et rien de plus.

Le vendeur est très rapide à installer la Pompe à Chaleur, souvent il utilise des intervenants extérieurs comme des intermittents d’où un travail bâclé, des malfaçons, des dysfonctionnements. On peut voir de tout.

Comme ne pas enlever la Cuve à fioul (pourtant obligatoire aux dépens du vendeur de PAC, car il sera surement inquiété) avant toute pose d’une Pompe à Chaleur.

On comprend que certaines de ces sociétés soient éphémères.

En résumer dans l’urgence : un décret pour interdire ces ventes au forceps frauduleuses et trompeuses. Pour ces ventes doubler le délai de Rétractation, le porter à 4 semaines. Et une Commission d’Enquête Parlementaire pour analyser la situation depuis 2018, prendre en compte de façon rétroactive.

Cela touche toutes les activités commerciales qui mettent en avant des Aides de l’État, pour vendre : Production solaire, Isolation thermique, Pompe à Chaleur, Climatisation et autres…

La grogne prend de l’ampleur, il est urgent de régler ces problèmes, voire organiser des Tribunaux spéciaux d’urgence.

Supprimer les qualités QUALIBAT et RGE à ces entreprises.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s